Voilà ce qui se cache derrière les bandages des momies

Les momies fascinent les archéologues et les curieux depuis des siècles maintenant. Elles ont même donné vie à d’innombrables légendes, des légendes souvent adaptées au cinéma par ailleurs. Bien décidés à percer leurs derniers secrets, des chercheurs espagnols ont donc fait un scanner en trois dimensions de plusieurs momies. Ces images sont très impressionnantes et elles ne vous laisseront sans doute pas indifférents.

Pour commencer, ils ont sélectionné quatre momies différentes venant de l’Egypte Antique et des Guanches. Si ce terme n’évoque rien en vous, alors sachez qu’il fait référence aux premiers habitants connus des îles Canaries.

Scan 3D Momie : image 1

Une momie, quatre vues. Impressionnant, n’est-ce pas ?

D’après les informations dont on dispose, cette civilisation serait affiliée aux Berbères mais il est important de signaler que cette théorie ne fait pas l’unanimité dans la communauté scientifique.

L’expérience a été menée sur quatre momies différentes

Selon certains anthropologues, ses origines seraient en effet liées à celles de Cro Magnon. Une chose est sûre en tout cas, ce peuple maîtrisait lui aussi les techniques d’embaumement.

Ces momies étaient toutes entreposées dans le Musée Archéologique National de Madrid et elles ont été transportées avec le plus grand soin à l’hôpital universitaire de Quironsalud Madrid. Ce dernier est en effet le seul établissement espagnol à être équipé de la technique de balayage dont nos chercheurs avaient besoin pour mener à bien leur étonnant projet.

L’équipe était constituée de plusieurs archéologues mais également de nombreux médecins. Ils ont d’ailleurs été suivis durant leur périple par une chaîne de télévision nationale du nom de RTVE. Chaîne qui diffusera un documentaire complet l’année prochaine.

Le scanner utilisé est assez particulier. Il affiche en effet de faibles niveaux de rayonnement mais il est capable d’effectuer des balayages à haute résolution et ses rayons X sont ainsi capables de pénétrer le sujet et de récupérer de nombreuses informations sur ses tissus et ses organes.

Des momies en trois dimensions

La fine équipe a travaillé sur ces momies pendant de longues heures et elle a obtenu dans la foulée des centaines d’images en très haute définition et, surtout, en trois dimensions.

Grâce à elles, les archéologues du musée devraient être en mesure d’en apprendre plus sur la vie menée par ces momies et sur la manière dont elles sont mortes et dont elles ont été embaumées par la suite.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs utilisent une telle technique pour analyser des momies. Des expériences similaires ont été faites au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis.