Voilà pourquoi certains internautes demandent à boycotter Borderlands 3

Borderlands 3, le nouveau jeu de la société Take-Two, sortira le 13 septembre 2019. Ce titre fait actuellement beaucoup parler de lui et pas forcément pour les bonnes raisons. Alors que Take-Two avait annoncé récemment que Borderlands 3 était passé gold, une pétition fait actuellement le buzz sur la toile pour boycotter ce titre.

Le hashtag #BoycottBorderlands3 circule sur Twitter et incite les joueurs du monde entier à bouder le nouveau titre de Take-Two. Mais vous vous demandez sûrement pourquoi un tel déferlement de haine contre Borderlands 3 ?

Eh bien cela est dû à  une embrouille qu’a eue le YouTubeur Matt Somers alias SupMatto avec Take-Two.

La guerre est déclarée

Au départ, le YouTubeur SupMatto est resté très discret au sujet de cette affaire. Néanmoins, il a fini par sortir de son silence en postant une vidéo sur sa chaîne YouTube dans laquelle il expliquait les motifs de sa mésentente avec Take-Two.

Le YouTubeur a indiqué que la firme souhaitait faire fermer sa chaîne en raison de problèmes de droits d’auteur survenus à la suite de la publication de vignettes utilisées dans une annonce faite par Take-Two sur Twitch concernant Borderlands 3.

Étant donné que les vignettes étaient publiques, SupMatto pensait que leur utilisation sur sa chaîne n’allait poser aucun problème. Malheureusement, il s’est trompé, car Take-Two ne l’a pas vu de cet œil.

Take-Two accuse SupMatto

SupMatto a raconté que Take-Two avait envoyé des enquêteurs à son domicile dans le New Jersey pour le questionner au sujet de sa chaîne et des informations qu’il avait partagées au sujet de Borderlands 3. En dehors des vignettes qu’il a utilisées dans sa vidéo, SupMatto s’est également attiré les foudres de Take-Two à cause des informations qu’il a communiquées au sujet du jeu qui allait sortir sous peu.

Ce dernier s’est défendu en expliquant qu’il avait obtenu ces informations de personnes qui ont contribué à la création et à la promotion de Borderlands 3. Pour sa part, Take-Two a déclaré que SupMatto avait violé sa politique de confidentialité et ses droits d’auteurs, mais aussi divulgué des informations confidentielles sur ses produits.

Le fait que Take-Two tente de supprimer la page de SupMatto a suscité une vague d’indignation parmi les abonnés du YouTubeur qui ont lancé le hashtag #BoycottBorderlands3. Reste à savoir si cela aura un impact sur les ventes du jeu lorsqu’il sortira.

Mots-clés borderlands 3