C’est promis, la voiture volante de Larry Page sera facile à piloter

La voiture volante Kitty Hawk de Larry Page vient de se rapprocher encore plus de sa réalisation. La start-up a dévoilé une nouvelle version de son prototype « Flyer » qui semble meilleur que l’avion électrique et ressemble à un jet ski. Ce dernier prototype est sorti en avril 2018.

La firme affirme que ce véhicule volant futuriste est maintenant disponible pour les vols d’essai pour ceux qui sont intéressés pour les précommandes de l’appareil.

Les clients intéressés n’ont même pas besoin d’une licence de pilote pour faire un tour sur Flyer car l’entreprise affirme qu’elle n’a besoin que d’une formation d’une heure avant que les utilisateurs soient en mesure de voler dans les airs. Le PDG de Kitty Hawk, Sebastian Thrun, espère même que cela ne prendra que cinq minutes avant que les pilotes soient prêts à piloter l’engin.

« Si c’est moins d’une heure, cela ouvre la porte à tout le monde. » a déclaré Thrun à CNN.

Les tests de l’engin

Pour des raisons de sécurité, Kitty Hawk ne fait que tester le véhicule au-dessus de l’eau dans une installation à Las Vegas. La marque a offert à CNN un tour exclusif au bord du Flyer et a sorti une nouvelle vidéo de 30 secondes qui montre l’engin en action. Dans la vidéo, la voiture volante est vue en train de voler au-dessus de l’eau grâce à ses nouvelles hélices qui disposent désormais de dix rotors.

Par mesure de sécurité, les pilotes sont autorisés à piloter le véhicule à seulement 10 km/h. Cependant, Thrun a déclaré que le véhicule pouvait aller beaucoup plus vite et qu’il espérait pouvoir un jour aller 80 km/h ou même le double.

Les caractéristiques de la nouvelle voiture volante

Flyer utilise une batterie lithium-polymère. Le véhicule full électrique ne peut fonctionner que pendant environ 20 minutes avec une seule charge. Pour l’exploiter, les pilotes utilisent simplement deux bâtons de contrôle, ce qui, selon Thrun, le rend aussi facile à utiliser que de jouer à Minecraft.

Thrun a noté que le Flyer est beaucoup plus facile à utiliser qu’un hélicoptère parce qu’il ne nécessite pas autant d’expérience de vol pour fonctionner. « Dans ce véhicule, si vous lâchez les commandes, il restera là où il est. » a expliqué Thrun. « La même chose n’est pas valable pour un hélicoptère. »

Kitty Hawk se concentre maintenant sur « l’acceptation sociale » pour le Flyer.