Pour la première fois, des scientifiques sont parvenus à synthétiser la voix d’une momie

Ötzi est mort depuis un peu plus de cinq mille ans mais cela ne l’empêche pas de faire la une de tous les sites anglo-saxons depuis le début de la semaine. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant car des chercheurs sont parvenus à synthétiser sa voix en combinant la tomodensitométrie à la simulation 3D.

Ötzi a été découvert un peu par hasard dans le val de Sanales en Italie en septembre 1991. Un vent de sable a balayé le glacier sous lequel la momie était cachée, entraînant sa fonte.

Otzi

Des scientifiques sont parvenus à synthétiser la voix d’Ötzi.

Helmut et Erika Simons, deux randonneurs venus de Nuremberg, ont traversé les lieux quelques heures plus tard et ils ont découvert la dépouille de ce qu’ils pensaient être un alpiniste mort de froid.

Ötzi a été découvert en 1991

Ils ont immédiatement alerté la gendarmerie autrichienne. L’affaire s’est rapidement ébruitée et de nombreux badauds sont venus sur place pour voir le corps, causant du même coup d’importants dommages à la momie. Certains ont en effet déchiré ses vêtements, d’autres ont brisé son arc et ses affaires.

Les gendarmes n’ont pas été plus tendre avec la momie puisqu’ils ont tenté de la dégager… à l’aide d’un marteau-piqueur. Ils ont endommagé la dépouille à plusieurs endroits et ils lui ont même brisé l’humérus.

Le corps a finalement été dégagé le 23 septembre, quatre jours après sa découverte, et il a été transporté à l’institut de médecine légale d’Innsbruck. Après de multiples analyses, les autorités ont fini par dater la momie.

D’après les recherches qui ont suivi, Ötzi avait environ 45 ans lorsqu’il a perdu la vie. Il mesurait aussi 1,59 mètre et il pesait environ 40 kilogrammes. Pour son dernier repas, il a mangé des céréales et de la viande de cerf et de bouquetin.

Du moins d’après les analyses ADN effectuées par le chercheur, des analyses qui ont aussi révélé que l’homme était intolérant au lactose.

L’homme avait une voix assez basse

Ötzi n’était pas un homme comme les autres. Loin de là. En réalité, les archéologues pensent qu’il était un chef important à l’époque car il possédait une hache de cuivre. Est-ce la raison de son trépas ? C’est difficile à dire malheureusement. Tout ce que l’on sait, au sujet de sa mort, c’est qu’il a été tué par la pointe d’une flèche.

Cette momie a longtemps déchaîné les passions, et ce pour une raison assez évidente : il s’agit de la plus ancienne momie retrouvée en Europe.

Rolando Füstös, un chercheur et un laryngologiste réputé, s’intéresse depuis longtemps à son cas et il s’est récemment lancé dans un projet un peu fou visant à synthétiser la voix du disparu en s’appuyant sur la longueur de son canal vocal et de ses cordes vocales. Une tâche ardue, d’autant que le chercheur n’a pas pu utiliser l’IRM à cause de la position du bras de la momie.

Pour mener à bien sa mission, il a donc du s’appuyer sur des méthodes de simulation 3D et de tomodensitométrie, tout en développant derrière un modèle informatique afin de reproduire le timbre de la voix de la momie.

L’expérience a été un succès et le scientifique est ainsi parvenu à reconstituer cinq voyelles. Il compte désormais se pencher sérieusement sur les consonnes.

Crédits Image

Mots-clés insolite