Volkswagen : on en sait plus sur sa plateforme électrique MEB

Trois ans après l’affaire Dieselgate, Volkswagen a décidé de redorer son blason en investissant dans les voitures vertes. Le constructeur automobile allemand compte être un acteur clé dans le marché des voitures électriques pour les prochaines décennies.

Pour ce faire, le groupe a développé une plateforme exclusivement dédiée aux véhicules électriques.

Baptisée MEB pour « Modular Electric Toolkit, » cette plateforme a été officiellement dévoilée par Volkswagen au mois de septembre 2018 après avoir été annoncée depuis plusieurs années. Le constructeur avait alors révélé que la plateforme servira de base à tous ses modèles électriques.

Un tout premier modèle construit à partir de la plateforme MEB, la Volkswagen ID, a d’ailleurs été annoncé pour l’année prochaine.

Tout ce qu’on sait sur la plateforme MEB

La plateforme MEB a été présentée par Thomas Ulbirch, Directeur du programme électrique de Volkswagen. Le haut responsable la décrit comme une structure de châssis de véhicule qui repose sur une base épaisse et plate avec des roues situées aux quatre extrémités.

Les batteries électriques se trouvent sous l’habitacle, au centre de la structure qui devient alors plus stable et maniable.

En tant que telle, la plateforme MEB offre ainsi l’avantage d’être dotée d’une grande adaptabilité. Pratique, elle permet de servir de base pour la construction de tous types de véhicules électriques : voitures de sport, SUV, fourgonnettes…

Cette plateforme électrique Volkswagen se démarquera également par l’utilisation de technologies très avancées pour concevoir les batteries. Les performances seront indéniablement au rendez-vous.

150 000 voitures électriques d’ici 2020

Depuis l’annonce de sa plateforme électrique, Volkswagen ne compte pas chômer. La marque automobile allemande a annoncé son intention de produire jusqu’à 150 000 véhicules électriques, tous modèles confondus, d’ici deux ans. « Dès 2020, nous avons l’intention de vendre 150 000 voitures électriques, dont 100 000 seront les SUV ID et ID. » avait dévoilé Thomas Ulbirch.

« Accélérer le passage à la mobilité électronique nous aidera à atteindre les objectifs extrêmement ambitieux en matière de CO2 fixés en Europe, en Chine et aux États-Unis. » a-t-il ajouté.

Volkswagen prévoit de commercialiser 27 modèles développés à partir de la plateforme MEB d’ici 2022. La Volkswagen ID est prévue pour 2019 mais d’autres voitures de la même gamme devraient rapidement suivre, en l’occurrence l’ID Buzz, l’ID Crozz ou encore l’ID Vizzion.

Mots-clés wolkswagen