Volvo et Nvidia : Un partenariat pour développer des camions commerciaux et industriels autonomes

Le 18 juin dernier, Volvo et Nvidia ont annoncé publiquement leur partenariat dans un projet de développement de camions autonomes. Les véhicules qu’ils concevront ensemble serviront dans le transport de marchandises commerciales et dans le secteur industriel.

Dans ce projet, les deux entreprises souhaitent tester et mettre en place des camions autonomes dotés d’une intelligence artificielle. Dans cette optique, les véhicules devront pouvoir fonctionner sur les routes et autoroutes publiques sans avoir besoin d’une présence humaine.

Camion Volvo

Crédits Pixabay

A l’heure actuelle, il existe déjà des véhicules autonomes de chez Volvo utilisés dans le transport de marchandises mais ils nécessitent une supervision humaine et roulent dans des environnements bien contrôlés. On peut citer l’exemple des camions du port de Göteborg en Suède.

A quoi serviront ces futurs camions autonomes ?

Bien que la livraison de marchandises commerciales constitue l’objectif principal de l’association entre Volvo et Nvidia, d’autres attributions sont également prévues pour les véhicules. Les camions autonomes seront aussi déployés dans différents domaines, à savoir le ramassage et le recyclage d’ordures, la construction ainsi que les secteurs minier et environnemental.

D’après une publication de Nvidia sur son blog, ce projet contribuera à répondre aux besoins accrus en véhicules de transport pour la livraison de colis. Parallèlement, les camions serviront aussi de moyens de transport de marchandises à de plus petites échelles, notamment au niveau de sites particuliers.

Un partenariat sur plusieurs années

L’association entre Volvo et Nvidia pour la production de ces camions autonomes est prévue durer plusieurs années. Durant cette période, les équipes des deux sociétés travailleront ensemble au siège de Nvidia à Santa Clara, en Californie et en Suède à Göteborg, au siège de Volvo.

Pendant la durée du partenariat,  Nvidia permettra au constructeur automobile Volvo d’utiliser sa plateforme d’intelligence artificielle Drive pour ses camions. La plateforme réunit à la fois le traitement des données provenant des capteurs, le système de localisation, la prévision et la planification des chemins, la cartographie, et les systèmes de perception.

Le projet de Volvo et Nvidia promet de nombreux changements dans le domaine du transport autonome de marchandises. D’ailleurs, Nvidia possède déjà une solide expérience dans le développement de véhicules autonomes grâce à ses précédents partenariats avec la start-up chinoise TuSimple, avec la société suédoise Einride et avec Uber.

Mots-clés nvidiavolvo