Votre PS4 a le cafard ? Ça vient sûrement de son alimentation

Des choses grouillent dans votre PlayStation 4, des petits crissements s’en échappent, et rien à faire, la belle ne veut plus démarrer ? Eh bien votre console abrite peut-être une jolie colonie de cafards dans son bloc d’alimentation.

Si l’on a plutôt tendance à imaginer ces petites bêtes pulluler dans l’arrière-cuisine d’un restaurant miteux, il semblerait que nombre de réparateurs de PS4 aient eu à changer des blocs d’alimentation infestés de cafards. La raison en est finalement assez simple : ce dernier est facilement accessible, plutôt chaud, et présente de nombreux recoins sombres qui séduisent visiblement ces insectes… Les poussant à s’y installer, y pondre et y mourir.

ps4-cafard

Il semble que la PS4 soit particulièrement touchée par les invasions de cafards, qui apprécient la chaleur et les recoins obscurs de son bloc d’alimentation…

Rapportée par le site américain Kotaku, cette affaire de cafard dans les alimentations de PlayStation 4 est visiblement bien connue des réparateurs, à tel point que l’une des réparations les plus courantes dans leurs boutiques respectives est justement la « désinfection » des consoles de Sony (et bien souvent le remplacement des blocs d’alimentation ayant succombé à leurs indélicats locataires).

Les Xbox One sont aussi concernées, mais la PlayStation 4 reste la console préférée des cafards

Et ce pour plusieurs raisons : en premier lieu parce que jusque récemment la PS4 était la seule à posséder une alimentation interne (les premières versions de la One étaient dotées de blocs externes bien moins accessibles à la vermine), mais également parce que la console de Sony a des grilles de ventilation plus larges et qu’elle a tendance à plus chauffer que sa rivale de chez Microsoft.

Résultats des courses les cafards ont plus de facilité pour y entrer, s’y reproduire et fatalement se frotter d’un peu trop près à des composants sous tension… qui grilleront au premier contact.

Une réparation relativement aisée, mais peu ragoûtante…

90% du temps les propriétaires de consoles infestées, ne savent pas ce qui se trame dans les alimentations de leurs machines. Les réparateurs se retrouvent donc souvent avec de belles surprises quand les consoles leur sont confiées.

Il ne leur reste alors plus qu’à se retrousser les manches pour retirer les éventuels cafards morts des recoins de la machine, passer la console dans un bain à ultrasons (pour éviter que des œufs oubliés lors du premier nettoyage éclosent par la suite), et enfin changer l’alimentation ayant rendu l’âme.

Une réparation qui peut être facilement évitée en gardant sa console en hauteur, dans un endroit bien aéré… Et surtout propre.