Vous allez bientôt pouvoir gagner de l’argent (virtuel) en marchant

Oubliez le Bitcoin, passez directement au Bitwalking. Si vous avez du mal à trouver la motivation nécessaire pour sortir de votre canapé ou pour quitter votre chaise de bureau, alors l’initiative de cette entreprise anglaise risque de beaucoup vous intéresser. Et pour cause puisqu’elle a inventé une nouvelle monnaie virtuelle qui s’acquiert en… marchant.

Certains d’entre vous le savent peut-être mais il existe sur le marché plusieurs monnaies virtuelles. Le Bitcoin est le plus connu de la bande mais il n’est pas le seul et une entreprise anglaise est bien décidée à trouver sa place sur ce secteur très juteux.

Bitwalking

Il sera bientôt possible de gagner de l’argent en marchant.

Elle a ainsi imaginé une nouvelle monnaie assez particulière puisqu’elle n’est pas générée par des calculs informatiques mais par des efforts physiques.

Pour gagner des BW$, il faut tout simplement… marcher

Mais comment ça fonctionne ? En réalité, c’est très simple puisque l’utilisateur doit commencer par installer une application baptisée Go! sur son terminal. Ensuite, il n’aura qu’à la lancer pour commencer à comptabiliser le nombre de pas parcourus dans la journée.

Il gagnera 1 BW$ tous les 10 000 pas et donc tous les 8 km. Quoi qu’il arrive, il ne pourra pas gagner plus de 3 BW$ par jour et il n’aura pas non plus le droit d’utiliser plusieurs comptes.

Pour le moment, cette monnaie n’est pas utilisable en l’état mais ses créateurs sont en train de négocier avec plusieurs enseignes et avec plusieurs banques pour permettre aux utilisateurs d’acheter des produits sur internet et de la convertir en argent réel.

La solution n’est pas encore disponible en France

Bitwalking n’est d’ailleurs pas encore disponible en France. La société a préféré se focaliser sur une demie dizaine de pays pour commencer. Le Royaume-Uni fait partie de la liste, bien sûr, mais il en va de même pour le Japon, le Kenya et le Malawi.

Ce projet est un peu surprenant, bien sûr, mais il a été plutôt bien accueilli par les investisseurs puisque l’entreprise a levé 10 millions de dollars auprès de plusieurs fonds d’investissement. La plupart sont d’ailleurs basés au Japon et cela explique finalement pourquoi ce pays a été retenu pour la phase de test.

Le meilleur reste à venir car une société locale a même l’intention de lancer un bracelet connecté capable de remplacer notre smartphone et l’application associée.

Alors bien sûr, pour rémunérer les utilisateurs, les inventeurs du Bitwalking vont commencer par devoir trouver un moyen de gagner de l’argent. Fort heureusement pour eux, ils ont de la suite dans les idées et ils se sont ainsi rapprochés de plusieurs partenaires. Dans le lot, on trouve des fabricants de chaussures mais également des festivals.