Vous allez de nouveau pouvoir essayer Splatoon gratuitement

Peu avant la sortie officielle de Splatoon, Nintendo avait proposé une démo permettant à n’importe qui de tester le nouveau titre de la Wii U. Baptisée Global Testfire, cette démo permettait à ceux qui l’utilisaient de participer à des matchs à quatre contre quatre, en ligne.

Plus d’un an après la sortie de Splatoon, et quelques semaines après le dernier Splatfest, Nintendo a décidé de relancer la démo du jeu, sur une durée de pas moins de deux semaines.

Splatoon Testfire

Nintendo relance le Testfire de Splatoon

La firme nippone espère ainsi attirer de nouveaux joueurs.

Ce n’est pas fini pour Splatoon, et Nintendo veut le prouver

Si Splatoon propose d’autres modes de jeu, c’est bien le mode en ligne qui est le plus populaire, puisque définitivement le plus intéressant. Il permet en effet de participer à des batailles de peinture (ou plutôt d’encre) à quatre contre quatre.

Seules ces batailles étaient accessibles dans le premier Testfire de Splatoon. Nintendo ayant été assez bref dans son annonce, on ne sait pas encore si ce sera également le cas dans cette nouvelle démo.

On ne sait d’ailleurs pas non plus si les matchs pros seront disponibles. Ce serait étonnant vu leur nom, mais ils proposent pourtant d’autres types de batailles que les non joueurs pourraient être curieux de découvrir. Pour ainsi convaincre ceux qui n’avaient pas été convaincus par la première démo, par exemple.

Nintendo va rouvrir les serveurs pour la démo de Splatoon le 18 août prochain, pour les fermer à nouveau à la date du 1er septembre. Une fois cette date passée, il vous faudra ainsi acquérir le jeu pour retrouver les batailles.

La première démo de Splatoon n’était pas ouverte constamment, mais seulement à certaines heures. Pour le moment, on ne sait pas encore si Nintendo va refaire la même chose, ou si les serveurs seront ouverts pendant deux semaines.

Une chose est sûre : si certains pensaient que Nintendo comptait enterrer Splatoon après son dernier Splatfest, force est de constater qu’il n’en est rien. Certes, au bout d’un an, l’engouement s’est bien évidemment quelque peu essoufflé, mais l’arrivée de nouveaux joueurs pourrait bien motiver les anciens à revenir.