Walmart poursuit Tesla pour ses panneaux solaires qui auraient causé plusieurs incendies sur les toits de ses magasins

Une plainte a été déposée le mardi 20 août dernier par Walmart contre SolarCity qui est une filiale de Tesla travaillant dans le secteur des énergies renouvelables. Selon le document, les panneaux solaires que SolarCity a installés sur le toit des magasins du géant de la distribution auraient démarré plusieurs incendies. Au moins 7 points de vente auraient ainsi été touchés.

La plainte a été déposée devant la Cour Suprême de l’État de New York et stipule que Walmart a autorisé l’entreprise à installer et à opérer des panneaux photovoltaïques sur le toit d’environ 240 de ses locaux.

Crédits Pixabay

Cependant, à partir de 2012, des incendies se sont déclarés sur le toit de plusieurs de ces magasins.

Selon Walmart, à chaque fois, le feu a commencé au niveau des panneaux solaires de SolarCity.

Des incendies répétitifs

C’est en mai 2018 que Walmart a décidé de demander à SolarCity de déconnecter tous ses panneaux solaires après que 3 incendies se soient succédé dans un court intervalle de temps. L’entreprise a ainsi procédé à la déconnexion de son matériel. Toutefois, après cela, deux incendies se sont encore déclarés à deux endroits munis des panneaux de la société.

En 2019, SolarCity a effectué des inspections pour essayer de trouver le moyen de redémarrer les installations sur les toits de Walmart.

Un total de 157 éléments ont ainsi été considérés comme devant être remplacés ou réparés. Parmi eux, 48 composants ont été jugés par la société elle-même comme étant susceptibles de rendre les sites potentiellement dangereux.

SolarCity récidiviste?

Ce n’est pas la première fois que SolarCity est impliquée dans des questions d’ordre juridique. Une enquête de plusieurs années a en effet révélé que l’entreprise avait gonflé le coût de plusieurs installations qu’elle avait réalisées pour le compte de l’État de l’Oregon. Cette affaire lui a coûté 13 millions de dollars.

En ce qui concerne les panneaux solaires défectueux, Walmart poursuit le fabricant de voitures électriques et sa filiale pour rupture de contrat et négligence. Le géant de la vente au détail réclame ainsi des dommages et intérêts correspondant aux sommes déboursées par rapport aux incendies provoqués par les panneaux solaires de Tesla.

La somme demandée par Walmart n’est pas précisée dans la plainte, mais la compagnie a déclaré qu’elle avait perdu des millions de dollars suite aux dégâts provoqués par les incendies. On peut ainsi s’attendre à une bataille juridique entre les deux entreprises dans les semaines ou les mois à venir.