Wasp 12b, une planète noire comme le charbon

Wasp 12b fascine les astronomes depuis bientôt une décennie en raison de son étonnante couleur. Cette exoplanète est en effet noire comme le charbon et aucun scientifique n’a encore été en mesure d’expliquer pourquoi.

Wasp 12b a été découverte en 2008 et elle orbite autour d’une étoile située entre huit cents et mille années lumière de notre propre système. Perdue au beau milieu de la constellation du Cocher, elle appartient à la catégorie des géantes gazeuses et elle est donc très proche de notre Jupiter.

Wasp 12b

Si cette planète est loin d’être la seule exoplanète détectée par nos télescopes, elle a acquis une certaine notoriété au fil des années en raison de son aspect.

Wasp 12b, une planète pas comme les autres

Contrairement à la plupart des planètes connues, Wasp 12b est en effet noire comme le charbon et les astronomes ont cru pendant longtemps de son étonnante couleur était due à de forts taux de carbone dans son atmosphère.

Intriguée par ce phénomène astronomique, une équipe internationale menée par l’Université McGill et l’Institut de recherche sur les exoplanètes a donc mené une étude poussée portant sur la planète en s’appuyant sur l’un des instruments les plus puissants en notre possession : Hubble.

Lancé au tout début des années 90, Hubble a été développé par les agences spatiales américaine et européenne. Il a principalement pour but de détecter et d’inventorier les exoplanètes situées dans les systèmes distants en utilisant la méthode des transits, mais ses instruments sont parfois utilisés pour collecter des données sur des corps précis.

Les scientifiques de cette équipe internationale ont donc utilisé le télescope pour étudier l’atmosphère de cette géante gazeuse et ils ont alors réalisé que sa couleur n’avait aucun rapport avec le carbone.

La couleur de la planète n’est pas liée au carbone

En réalité, Wasp 12b absorbe environ 94 % de la lumière de son étoile en raison des fortes températures courant à sa surface, des températures atteignant en moyenne les 2 500 °C sur sa face diurne et les 1 400 °C sur sa face nocturne.

Ces températures sont en effet tellement élevées que les couches supérieures de l’atmosphère de la planète ressemblent à celle d’une étoile froide et c’est précisément ce qui lui confère son fort taux d’absorption.

Les astronomes pensent également que la planète finira par être consumée par son étoile en raison de la courte distance séparant les deux corps.

Wasp 12b se situe en effet très près de son étoile et il lui faut ainsi une seule journée pour en faire le tour. La vie à sa surface est évidemment impossible et c’est aussi sa proximité avec son astre qui lui donne sa forme ellipsoïde en raison des forces à l’oeuvre dans son atmosphère.

Mots-clés astronomieinsolite