Watch, service de streaming proposé par Facebook, affiche fièrement 400 millions d’utilisateurs

Dépasser ou concurrencer YouTube n’est pas chose aisée. Il faut dire que le service proposé par Google affiche un tas de créateurs aux fanbases conséquentes, un lecteur performant et s’attire en général les faveurs des internautes. Sans oublier une audience conséquente qui plafonne à des milliards d’utilisateurs. Pourtant, Facebook ne se décourage pas et communique aujourd’hui sur le nombre de personnes présentes sur son service de streaming Watch. C’est à travers une note de blog que le réseau social affiche fièrement 400 millions d’utilisateurs mensuels. Facebook détaille un peu plus les chiffres.

Cela suffira-t-il à détrôner YouTube ? Pas sûr. La plate-forme de Google connaît une forte croissance au fil des mois et les créateurs ne semblent pas vouloir s’en éloigner pour continuer à proposer très facilement des vidéos.

Qu’ils soient américains ou français, les youtubeurs n’ont jamais été autant à la mode et nul doute que ces derniers ne risquent pas d’aller du côté de Watch…

Watch connait une croissance intéressante sur le marché du streaming

C’est en tout cas ce que Facebook avance sur une nouvelle note de blog. Le géant affirme que 400 millions d’internautes utilisent son service de streaming Watch – un chiffre bien moins conséquent que le nombre de personnes présentes sur le réseau social. En tout, ce sont 75 millions de personnes qui visionnent au moins une fois par jour une minute de vidéo. La moyenne quotidienne est quant à elle de 20 minutes.

Facebook mise énormément sur le côté communautaire de sa plate-forme et permet, vient les Watch Parties, de regarder un contenu à plusieurs. La firme annonce que 12 millions ont été organisées depuis que le service est en ligne. Autant dire que la fonctionnalité semble connaître un beau succès.

Pour rappel, Watch est disponible sur PC et l’application Facebook (à noter que la version Lite prend également en charge la fonction). Reste à savoir si Facebook réussira à propulser d’avantage son service. A noter que la monétisation des vidéos (évidemment) sera revue par le service avec des placements publicitaires. Espérons pour le géant que cette décision n’éloigne pas la grosse poignée d’utilisateurs déjà présents sur Watch.