Clicky

Waymo travaille sur une technologie qui va assurer la sécurité des cyclistes

Waymo est en train de travailler sur une technologie dédiée aux cyclistes. Selon un représentant du groupe, leurs véhicules intelligents ne devraient représenter aucun danger pour les cyclistes à condition que les deux parties communiquent entre elles. L’idée générale est de prédire les mouvements et les changements de direction des vélos pour protéger la vie des cyclistes.

Le vélo séduit de plus en plus les Américains. C’est pourquoi Waymo cherche à veiller sur la sécurité de ses utilisateurs. D’autant plus que les cyclistes, comme les piétons, sont les plus vulnérables sur la route.

Waymo

Le projet a été élaboré par un ingénieur de Waymo et il a nécessité plusieurs années de développement.

Waymo pense aux cyclistes

À terme, cette technologie devrait améliorer considérablement les déplacements des véhicules de la flotte de la firme en leur permettant d’anticiper tous les faits et gestes des cyclistes lors de leurs déplacements.

Depuis ses débuts, Waymo a déjà élaboré un système de reconnaissance intelligent afin de repérer les cyclistes. Il suffit en effet que ces derniers lèvent leur main pour que la voiture intelligente freine automatiquement et cède le passage. Toutefois, la voiture est également capable de dépasser le vélo, mais dans tous les cas, un espace d’un mètre est toujours respecté.

Pour renforcer le système, Nathaniel Fairfield, un ingénieur de Waymo, a mis en place une technologie qui est censée accompagner les utilisateurs de vélo. Pourtant, la technologie en question est encore composée de dispositifs assez encombrants comme une antenne GPS ou un Lidar.

L’ingénieur cherche un moyen d’améliorer son idée pour faire place à un appareil plus compact. Cela pourrait être un terminal installé sur l’avant du vélo.

Waymo toujours en quête d’innovation

À travers Waymo, Google est toujours en quête de nouveaux concepts pour l’optimisation de la conduite autonome.

Dernièrement, l’objet de ses recherches se tournait sur les voitures d’urgence, en l’occurrence les ambulances, les voitures et motos de police ainsi que les camions de pompiers.

Pour cette technologie, l’application Waymo procède par une reconnaissance sonore en répertoriant tous les différents types de sirènes existantes. De cette façon, la voiture est en mesure de détecter les véhicules d’urgence et elle se stationnera alors automatiquement sur le bas-côté.

Aussi performantes soient-elles ces voitures autonomes, leur mise en circulation demeure encore un véritable challenge juridique.