WhatsApp a commencé à bannir les personnes utilisant une version modifiée de l’application

WhatsApp vient d’annoncer que dorénavant, il interdit les utilisateurs de versions modifiées de son application.

Le client de messagerie, racheté par Facebook veut par là améliorer la sécurité et la confidentialité des données de ses utilisateurs face à la vague d’atteintes à la sécurité, constatées récemment.

WhatsApp a commencé à bannir les personnes utilisant une version modifiée de l'application

Crédits pixabay.com

Ces derniers temps, en effet, on a vu beaucoup d’informations concernant des applications malveillantes hébergées par les boutiques officielles circuler sur la toile, une raison très probable pour laquelle WhatsApp les a dans son collimateur.

WhatsApp est clair, plus de versions modifiées

Le message d’avertissement que certains utilisateurs ont pu lire leur a annoncé qu’ : « Il est interdit à votre numéro de téléphone d’utiliser WhatsApp. Contactez le support pour obtenir de l’aide. »

En se rendant dans la section FAQ de WhatsApp, on peut voir noir sur blanc : « Sachez que nous interdisons les comptes si nous pensons que l’activité du compte enfreint nos Conditions d’utilisation ».

Ainsi, les utilisateurs de l’application n’auront plus le choix, et devront désormais passer par l’application officielle téléchargeable sur Google Play Store s’ils veulent continuer à l’utiliser.

Pour le moment, on ne sait pas s’il est possible de récupérer l’historique des messages en basculant d’une version clonée à la version officielle, mais on le sait, les versions modifiées sont très populaires au niveau des utilisateurs.

Pourquoi se rabattre sur une version modifiée ?

Tout simplement parce qu’il y a des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles dans les versions officielles ou légitimes. Il se peut également que les fonctionnalités recherchées ne soient pas débloquées dans une version classique, mais uniquement dans une version payante.

Ce sont les principales raisons pour lesquelles les utilisateurs sont tentés d’utiliser les versions modifiées d’applications, soit pour ne pas payer, soit pour les raisons pratiques liées aux fonctionnalités.

Toutefois, l’utilisation de ces versions modifiées expose à bien des risques en matière de sécurité. En effet, on n’est jamais à l’abri d’une intention délictuelle de la part des développeurs tiers qui peuvent alors profiter de la situation et de la notoriété de son produit.

Bien évidemment, les développeurs de telles applications ont leur part de responsabilité quant aux fins auxquelles ils destinent leurs créations, mais les utilisateurs finaux ont également une responsabilité engagée s’ils utilisent une version qu’ils savent modifiée.

En somme, pour plus de sécurité, rien de mieux que la version officielle d’une application.

Mots-clés whatsapp