When I Grow Up, un très beau court-métrage pour l’enfant qui sommeille en nous

Nous avons tous été des enfants à un moment donné ou un autre, et nous avons donc tous eu des rêves totalement fantasques, des rêves que nous ne réaliserons sans doute jamais mais qui ont contribué à faire de nous les adultes, ou les adolescents que nous sommes. Colin Hesterly a ainsi décidé de réaliser un court-métrage entièrement dédié à ces rêves d’enfant, un court-métrage qui s’appelle When I Grow Up et qui a de très grandes chances de vous arracher une petite larme de nostalgie. Ou deux, c’est selon. Et autant vous le dire tout de suite, ce petit film est franchement magique.

Le thème abordé par When I Grow Up, c’est donc l’enfance et plus précisément la manière dont l’enfant rêve son avenir. Parce qu’on a beau dire, mais il y a finalement peu de gens qui rêvent de devenir huissier de justice, milicien ou encore tueur à gage (aucun lien entre ces trois professions, bien sûr). Non, quand on est gosse, on s’imagine aventurier, spationaute, empereur de l’univers ou encore… Jedi.

When I Grow Up, un très beau court-métrage pour l'enfant qui sommeille en nous

Et puis, tout d’un coup, on devient adulte. On devient adulte et on finit invariablement par en oublier nos rêves d’enfant. Du moins pendant un temps, puisque ces derniers finissent toujours par resurgir à un moment ou un autre. Et c’est généralement à ce moment qu’on décide de s’acheter une Porsche ou que l’on part avec sa secrétaire. Okay, c’est un gros cliché, on est bien d’accord, mais il n’empêche que certains de nos rêves d’enfant peuvent facilement se retourner contre nous lorsqu’on grandit et qu’on se rend compte qu’on n’a malheureusement pas eu la possibilité d’accomplir le dixième de nos grands projets de gamin.

Heureusement, parfois, c’est très exactement l’inverse qui se produit et nos rêves d’enfant deviennent alors une force, une motivation, pour nous pousser à nous dépasser. Et c’est très exactement ce message qui s’est imposé à moi après avoir visionné cette jolie vidéo.

Afin de rendre ses lauriers à César, on peut ajouter que When I Grow Up a été réalisé par le collectif The Academy, composé entre autres de Colin Hesterly, de Cyrille Marchesseau et de Pico Sound.



Mots-clés vidéo