Le WiFi va enfin débarquer dans les TGV Paris-Lyon !

Pour finir cette année en beauté, la SNCF réserve une bonne surprise aux voyageurs. À partir du 15 décembre, 19 rames de TGV de la ligne Paris-Lyon seront dotées d’un tout nouveau service appelé TGV Connect. Il s’agit de permettre aux passagers d’avoir un accès internet en se connectant à une borne Wifi. Le service sera accessible sur d’autres lignes au courant de l’année prochaine.

Environ 80 % des voyageurs TGV pourront profiter de TGV Connect fin 2017 sur cette ligne. A terme, 300 rames seront équipées d’un système permettant de capter les réseaux opérateurs pour proposer un service internet.

TGV WiFi

La SNCF va déployer le WiFi dans certains TGV.

Ce sont les promesses faites par la SNCF dans son communiqué. L’année suivante, les lignes pour Bordeaux, Lille, Strasbourg, Rennes ou Marseille suivront également cette voie.

La SNCF et Orange mettent le cap sur le haut débit mobile

Pour mettre au point ce nouveau service, la SNCF a commencé par analyser attentivement les infrastructures déployées par les opérateurs. Après mûres réflexions, son choix s’est porté sur Orange.

Le projet a nécessité de lourds investissements. Il a fallu en effet déployer environ 124 kilomètres de fibre optique dans les rames et installer près de 18 000 antennes dans les voitures.

La SNCF et Orange ont promis que le débit ne décevra pas les voyageurs. Grâce aux moyens déployés, ils seront capables de faire bénéficier un millier de voyageurs d’une connexion haut débit.

Afin d’améliorer la qualité du signal, plusieurs antennes seront disposées dans chaque rame, reliées à un routeur.

Des limitations en vues

Tout cela est bien réjouissant, mais il y aura quand même des limitations. Le volume de données sera ainsi fixé à un certain seuil, compris entre 200 et 500 Mo pour les passagers en seconde classe. Ceux de la première classe auront un peu plus de latitude, avec une enveloppe généreuse de 1 Go de données.

Autre limitation, les usages. Les passagers en seconde classe devront se limiter à la consultation de sites et de leurs courriels. Seuls les passagers en première classe auront le droit d’utiliser cette connexion pour consulter des vidéos en ligne, que ce soit par le biais de Netflix ou des plateformes concurrentes.

Bon point en revanche, la connexion sera proposée gratuitement aux voyageurs, sans aucuns frais supplémentaires. Pour en profiter, il suffira de passer par le réseau TGV_CONNECT et saisir le numéro de son billet de train.

Mots-clés orangesncfwifi