Windows 10 Cloud : une fuite et de nombreux détails en prime

Microsoft tiendra une conférence de presse le 2 mai afin de lever le voile sur ses dernières nouveautés. L’événement devrait notamment se focaliser sur Windows 10 Cloud et sur les premières machines équipées de l’OS.

Bien décidés à en apprendre un peu plus au sujet des annonces envisagées par l’entreprise, nos confrères de Windows Central ont mené une enquête poussée et ils ont ainsi réussi à mettre la main sur un document interne, un document évoquant directement le système et son positionnement face aux Chromebooks de Google et ses partenaires.

Windows 10 Cloud config

Windows 10 Cloud aura en effet la lourde tâche de venir concurrencer Chrome OS, un système de plus en plus populaire chez les étudiants et les utilisateurs les plus nomades

Windows 10 Cloud, un nouveau système pour concurrencer Chrome OS

Le document est assez succinct, mais il laisse tout de même apparaître la configuration minimale requise pour pouvoir faire tourner le système.

Relativement modeste, cette dernière s’appuiera sur un processeur composé de quatre cœurs (Celeron ou mieux) et sur 4 Go de mémoire vive couplés à 32 Go de stockage. Attention cependant, car la firme prépare visiblement une version 64-bit de son système, une version qui exigera pour sa part un minimum de 64 Go de stockage pour tourner correctement.

En parallèle, les machines souhaitant faire tourner l’OS dans les meilleures conditions possibles devront aussi embarquer un SSD ou de l’eMMC et une batterie offrant une capacité minimale de 40 Wh.

Avec une telle configuration, Windows 10 Cloud devrait être en mesure d’offrir des performances similaires à celles des Chromebooks.

Des prix qui devraient être tirés vers le bas

Est-ce que ce sera suffisant pour couper l’herbe sous le pied de Google ? Il est encore un peu tôt pour le dire, mais Microsoft a tout de même un avantage de taille sur son concurrent : les applications. La firme a en effet fédéré au fil des années une véritable communauté autour de ses produits et de ses services. En outre, elle est très bien implantée dans le monde de l’entreprise et elle dispose donc de nombreux leviers différents pour imposer ses nouvelles machines – et son nouveau système – sur le marché.

En outre, l’aventure de ce système, c’est qu’il pourra tourner sur plusieurs configurations différentes et il ne s’adressera ainsi pas uniquement aux machines disposant d’un processeur x86. Il devrait aussi prendre en charge les puces de type ARM et notamment le Snapdragon 835. Toutefois, les premières machines de ce type n’arriveront pas avant plusieurs mois.

Leur lancement serait en effet planifié aux dernières nouvelles au quatrième trimestre de l’année.

Une chose est sûre en tout cas, ces machines devraient être proposées à un prix bien plus attractif que les produits de la gamme Surface afin de pouvoir rivaliser avec les Chromebooks. Oui, et c’est évidemment une très bonne nouvelle pour les consommateurs.

Windows 10 Cloud Capture