Clicky

Windows 10 est installé sur un parc de 600 millions de machines

Il semblerait que la stratégie de Microsoft côté OS ait porté ses fruits. Satya Nadella (CEO de la firme de Redmond) a en effet annoncé, lors de la réunion annuelle des actionnaires, que Windows 10 était désormais installé sur 600 millions de machines à travers le monde. Des machines considérées comme « actives » par Microsoft, comprenez qu’elles sont utilisées au moins une fois par mois.

Si la nouvelle est bonne, c’est notamment parce qu’elle démontre que Microsoft est parvenu à convaincre un grand nombre d’utilisateurs de laisser leur ancienne version de Windows de côté pour passer sur cette nouvelle itération du système d’exploitation. De quoi rassurer les investisseurs quant aux capacités de la firme sur le marché.

Le dernier système d’exploitation de Microsoft vient de franchir un nouveau seuil symbolique. Il est à présent installé sur plus de 600 millions de machines.

Cette dynamique n’est toutefois pas tombée du ciel. Microsoft s’est donné du mal pour atteindre ces résultats, quitte à changer de stratégie vis-à-vis du déploiement de son nouvel OS. L’upgrade vers Windows 10 est en effet la première à avoir été « distribuée » gratuitement sur des centaines de millions de machines, et même sur des PC qui n’étaient pas détenteurs de clés officielles. Une politique audacieuse qui s’est avérée payante sur le long terme.

De bonnes perspectives de croissance pour les années à venir…

Histoire de ne pas s’arrêter en si bon chemin, Redmond se fixe pour objectif de franchir, d’ici quelque temps, la barre du milliard de machines tournant sous Windows 10. Initialement cet objectif était fixé à 2018, avant d’être décalé à une période postérieure qui n’a visiblement pas encore été définitivement calée.

Il n’empêche que ce but ne devrait pas être trop difficile à atteindre, puisque les ordinateurs ne sont pas les seuls concernés par Windows 10. Microsoft précise ainsi – et la précision est importante – que les 600 millions de machines fonctionnant sous l’OS sont à la fois des PC, mais aussi des tablettes (Surface notamment), des Xbox One, et des smartphones.

Si l’accroissement ne viendra clairement pas de cette dernière catégorie, il y a fort à parier que Windows 10 finisse par atteindre son objectif. Microsoft devra juste faire preuve de patience, sans pour autant relâcher ses efforts dans le domaine.

Mots-clés microsoftwindows 10

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.