Windows 10 : focus sur Continuum

Windows 10 a été pensé comme un système d’exploitation à la fois universel et flexible. Grâce à Continuum, l’utilisateur pourra ainsi retrouver son environnement de travail sur tous ses terminaux. Cela vaut pour son ordinateur, certes, mais également pour sa machine hybride ou même pour son smartphone.

Les premières tablettes tactiles ont vu le jour à la fin des années 80 avec le lancement du Linus Write-Top de Linus Technologies. Il aura cependant fallu attendre trente ans pour qu’elles trouvent leur place sur le marché.

Microsoft Continuum : image 1

Windows 10 en mode desktop. Confortable et accessible.

A l’époque, beaucoup de gens prédisaient la mort des PC mais cela n’a pas vraiment été le cas. Toutefois, les ardoises ont provoqué une véritable mutation de nos usages. Pour la première fois depuis longtemps, les souris et les claviers ont laissé la place au tactile.

Bien conscient de l’ampleur du phénomène, Microsoft a donc mis au point un système totalement différent, un système doté d’une interface adaptée à ces nouveaux usages : Windows 8.

Windows 10 vient se placer dans la droite lignée de son prédécesseur mais il va un peu plus loin que ce dernier puisqu’il sera capable de s’adapter automatiquement à la manière dont nous l’utilisons.

De la souris au tactile

Windows 8 et Windows 8.1 mélangeaient allègrement les styles en faisant cohabiter plusieurs environnements de travail différents.

L’écran d’accueil était pensé pour le tactile et il en allait de même pour les applications Modern UI, mais l’utilisateur pouvait aussi lancer un bureau et installer des programmes plus traditionnels.

Cette dualité n’était pas simple à comprendre et à appréhender. Microsoft a donc fait le choix de changer de stratégie et de concevoir un système d’exploitation intelligent et doté d’une interface totalement flexible.

Windows 10 est livré avec un outil du nom de Continuum. Il travaille en arrière plan et il sera capable de modifier l’interface du système à la volée en fonction de la manière dont vous l’utilisez.

Le plus simple, c’est évidemment de partir d’un exemple.

Si vous utilisez une machine hybride et que vous la connectez à un clavier, alors Continuum déploiera un bureau traditionnel, avec son menu démarrer. Il a d’ailleurs été évoqué en long, en large et en travers dans mon précédent focus.

Supposons maintenant que vous décrochiez le clavier pour utiliser l’appareil comme une ardoise.

Continuum va immédiatement détecter le changement et il affichera alors un message dans le coin inférieur droit de l’écran pour vous demander si vous souhaitez changer d’interface. Si vous obtempérez, alors la machine passera en mode tablette. Le menu démarrer laissera la place à un écran d’accueil proche de ce que proposait Windows 8 et les applications basculeront toutes en plein écran.

Et ensuite ? Il suffira de brancher à nouveau le clavier pour basculer en mode desktop.

Si vous voulez gagner du temps, vous pourrez aussi demander à Windows 10 de gérer le basculement automatiquement et en toute transparence, en activant une simple option.

Microsoft Continuum : image 2

Continuum nous demandera si nous voulons basculer en mode tablette lorsque nous déconnecterons notre clavier. Il sera aussi possible d’activer le basculement automatique.

Un bureau dans un smartphone

Cette flexibilité est intéressante, mais elle ne s’arrête pas à nos ordinateurs ou à nos machines hybrides. A terme, les futurs Lumia pourront eux aussi profiter des fonctions de Continuum.

Rien de surprenant à cela puisqu’ils seront propulsés par Windows 10.

Mais comment ça se passera dans les faits ? En réalité, c’est assez simple car l’utilisateur n’aura qu’à connecter son terminal à un écran externe en s’appuyant sur un adapteur spécifique pour basculer en mode desktop. Là, il ne lui restera plus qu’à connecter un clavier et une souris en Bluetooth pour retrouver son environnement de travail.

Avec un bureau, un menu démarrer et des applications en mode fenêtré.

Seul bémol, les téléphones actuellement présents au catalogue de la marque ne pourront pas profiter de cette nouveauté. Il faudra donc attendre les prochains Lumia.

Si vous avez une bonne mémoire, alors vous vous souvenez sans doute que Canonical avait présenté une technologie similaire en 2012 avec Ubuntu for Android. La fondation n’a malheureusement pas réussi à convaincre les constructeurs et le projet a été abandonné.

Tout le monde n’aura pas l’utilité de cette fonction, bien sûr, mais elle devrait intéresser les commerciaux ou même les formateurs puisqu’ils n’auront besoin que de leur téléphone pour déployer un espace de travail complet et retrouver du même coup leurs applications mais également leurs documents de travail.

Microsoft Continuum : image 3

En mode tablette, le menu démarrer se transforme en un écran d’accueil proche de ce que proposait Windows 8.

Des applications pour tous les terminaux

Cette flexibilité ne se limite pas à l’interface de Windows 10. Bien au contraire même car Microsoft a aussi introduit une nouvelle notion : les applications universelles.

En utilisant les outils proposés par la firme, les éditeurs et les développeurs pourront créer des programmes dotés d’une interface évolutive.

Des programmes capables de fonctionner sur n’importe quel terminal sans aucun développement supplémentaire.

Le code source restera inchangé et l’interface s’adaptera automatiquement à la taille de l’écran. Même chose pour les contrôles et les boutons.

Plus concrètement, cela veut aussi dire que la version mobile de PowerPoint, par exemple, proposera les mêmes fonctions que la version desktop. Il en ira même pour Outlook, Word, Excel et tous les outils utilisant le framework mis au point par Microsoft.

Il ne s’agit pas d’un détail anodin.

Windows Phone a souffert du manque d’applications et ces fameux outils universels devraient permettre à Microsoft de renverser la tendance. Les développeurs n’auront effectivement plus aucune excuse pour ne pas porter leurs programmes sur les Lumia.

Cela vaut d’ailleurs autant pour les programmes que pour les jeux. A terme, Windows 10 sera aussi déployé sur la Xbox One.

Vous l’aurez sans doute compris mais Continuum n’est pas qu’une simple fonction. En réalité, cet outil marque l’avènement d’un système intelligent, unifié et capable de s’adapter aux besoins et aux attentes de tous les utilisateurs, qu’ils soient nomades ou sédentaires.

Microsoft Continuum : image 4

Outlook est proposé en version universelle. C’est le même outil sur desktop et sur mobile.