Windows 10 : focus sur Microsoft Edge

Windows 10 est livré avec plusieurs applications natives. Elles couvrent la plupart de nos besoins. Courrier nous permettra par exemple de gérer nos mails tandis que Groove se chargera de notre musique. Dans le lot, on trouve aussi un tout nouveau navigateur web, Microsoft Edge, et le hasard fait bien les choses car ce nouveau focus va vous présenter ses principales fonctionnalités.

Microsoft règne depuis pas mal d’années sur le marché. Selon la dernière étude de ComScore, Internet Explorer détiendrait encore plus de 52% de parts de marché dans le monde.

Focus Microsoft Edge

Tout va bien pour lui, mais la concurrence est de plus en plus rude. Preuve en est, Chrome a dépassé les 29% de parts de marché en août dernier et rien ne semble pouvoir freiner son ascension.

Partant de ce constat, l’éditeur a souhaité faire table rase du passé en développant un nouveau butineur complètement différent : Edge. Cette fois, Microsoft nous a effectivement gratifié d’une application universelle, capable de tourner sur tous les terminaux du marché.

Une application qui est en plus livrée avec un certain nombre d’outils pensés pour les internautes les plus exigeants.

Microsoft Edge Cortana : image 1

Cortana peut afficher des informations dans la barre d’adresse.

Un assistant pour devancer vos besoins

Je l’ai évoqué dans mon précédent focus mais Windows 10 intègre un assistant virtuel du nom de Cortana. Il est très utile et s’il peut répondre directement à certaines de nos questions, il est également capable d’enregistrer nos rappels ou même de planifier nos rendez-vous.

Mieux, il peut aussi lancer des applications et obtenir des informations contextuelles sur tous les sujets de notre choix.

Microsoft a fait le choix d’intégrer l’outil à son navigateur pour aider les internautes à trouver plus facilement les contenus qui les intéressent.

Supposons par exemple que vous vous rendiez sur le site d’un restaurant.

Dans certains pays, Cortana sera capable d’analyser la page pour trouver toutes les informations utiles relatives à l’établissement. L’utilisateur n’aura alors qu’à cliquer sur un message pour afficher le panneau latéral de l’assistant et connaître ainsi les heures d’ouverture ou même l’adresse du lieu.

Il pourra même lancer le calcul d’un itinéraire dans la foulée.

En marge, Cortana est aussi capable de reconnaître certaines commandes. Il suffira ainsi de taper « weather » dans la barre d’adresse pour connaître immédiatement la météo du moment.

Cela fonctionne aussi avec les actions, les calculs mathématiques, les définitions ou même les conversions monétaires.

Intéressant, mais ce n’est pas fini car Cortana peut aussi obtenir des informations relatives à un terme en particulier. Il suffit de sélectionner un mot et d’effectuer un clic droit. Ensuite, il faudra aller chercher l’option « demander à Cortana » dans le menu contextuel pour que l’assistant affiche toutes les informations associées.

Pour le terme « France », par exemple, l’outil affichera un résumé tiré de Wikipédia avec pas mal de données en prime comme le nombre d’habitants, le PIB ou même la surface du territoire.

Microsoft Edge Cortana : image 2

Si vous vous posez une question, pourquoi ne pas interroger Cortana ?

Microsoft Edge Cortana : image 3

Elle a beaucoup de choses à vous dire.

Un lecteur pour éliminer toutes les distractions

Microsoft Edge est capable de distinguer le bon grain de l’ivraie. Il peut effectivement extraire le contenu d’une page et supprimer tout son habillage dans la foulée, pour nous aider à nous concentrer sur ce qui compte vraiment.

L’internaute n’a pas besoin de fouiner dans les menus du logiciel pour accéder à ce lecteur. Il lui suffira de cliquer ou de taper sur une simple icône placée dans la barre d’adresse et le navigateur se chargera ensuite de tout à sa place.

Seul bémol, toutes les pages ne sont pas encore compatibles avec ce sytème.

Envie d’aller plus loin ? Pas de problème, vous pourrez aussi régler la taille de la police en vous rendant dans les paramètres du navigateur. Edge propose en plus trois styles différents pour coller à toutes les envies.

Le navigateur ne s’arrête pas là et il intègre aussi une liste de lecture. Elle vous permettra de garder une trace de vos articles préférés sans avoir besoin de passer par une solution dédiée.

Comment ça fonctionne ? Si un site retient votre attention, alors il faudra commencer par taper sur l’étoile présente dans la barre d’adresse. Le navigateur ouvrira alors une petite fenêtre constituée de deux onglets : les favoris et la liste de lecture.

Là, il faudra cliquer ou taper sur le deuxième onglet et valider l’opération en actionnant le bouton « ajouter ». La page sera automatiquement enregistrée dans la liste.

Pour la retrouver, il faudra juste cliquer sur l’icône adéquate, dans la barre d’outils du navigateur. Cela ouvrira une barre latérale regroupant les favoris, la liste de lecture, l’historique et les téléchargements.

Difficile de faire plus simple, non ?

Microsoft Edge Lecteur : image 1

Le lecteur de Microsoft Edge va vous aider à vous concentrer sur l’essentiel : le contenu.

Microsoft Edge Lecteur : image 2

Et vous pourrez même personnaliser le lecteur à votre goût.

Et si vous annotiez le web ?

Mais Microsoft Edge ne s’arrête pas là. Non, il est aussi livré avec un véritable éditeur qui va vous permettre d’annoter n’importe quelle page.

La première chose à faire, ce sera de vous rendre sur le site de votre choix et de cliquer sur l’icône représentant une feuille blanche et un stylo. Elle est placée en haut à côté du bouton de partage.

Edge va alors afficher une barre mauve à l’écran, au dessus du contenu de la page. Elle regroupe tous les outils proposés par le navigateur avec, dans l’ordre, la main, le stylet, le surligneur, la gomme, la note et le marquage. Sur la droite, vous trouverez trois autres boutons pour enregistrer la note, la partager ou quitter l’éditeur.

Ces différents outils peuvent être utilisés à la souris, bien sûr, mais également au doigt ou au stylet.

Si vous voulez accéder aux options avancées de ces outils, alors vous n’aurez qu’à cliquer/appuyer pendant quelques secondes sur leur icône. Edge ouvrira alors un panneau regroupant quelques fonctions supplémentaires.

Grâce à elles, vous pourrez par exemple changer la couleur de vos traits ou même supprimer d’un coup toutes les entrées manuscrites.

Toutes les notes créées avec Edge seront directement envoyées vers OneNote et il sera ainsi possible de les retrouver sur votre ordinateur ou même sur vos terminaux nomades. Plus besoin de déplacer vos documents à la main, donc.

Cette fonction ne s’adresse pas à tous les publics, bien sûr, mais elle devrait intéresser les étudiants, les chercheurs ou même les enseignants.

Microsoft Edge Lecteur : image 3

Si vous tombez sur un article intéressant, pourquoi ne pas le garder pour plus tard ?

 

Microsoft Edge Annoter : image 1

Edge intègre un éditeur complet. Il vous permettra de prendre des notes à partir de n’importe quelle page.

Et ensuite ?

J’ai beaucoup utilisé Edge cet été et j’avoue avoir été très agréablement surpris par ce navigateur.

Il y a ces fonctions, bien sûr, mais ce n’est pas seulement ça. En réalité, le navigateur est aussi très véloce. Mieux, il consomme même moins de ressources que ses concurrents.

J’ai fait le test sur la page d’accueil de la Fredzone, qui n’est pas spécialement optimisée. C’est même tout le contraire. Firefox arrive en troisième position et il consomme ainsi 2% du CPU et environ 209,5 Mo de mémoire vive. Chrome se hisse à la deuxième place avec 0,2% du CPU et 63 Mo de mémoire vive.

Microsoft Edge trône fièrement en tête de liste. Il consomme 0% de CPU et seulement 44,5 Mo de mémoire vive. Surprenant, non ?

En réalité, la seule chose qui manque, ce sont les extensions. Fort heureusement, l’éditeur ne devrait pas tarder à corriger le tir. Et là, la concurrence aura vraiment du souci à se faire.