Windows 10 : le cloud bientôt mis à contribution pour libérer de l’espace de stockage

À chaque Preview Build sa petite nouveauté. Microsoft dévoilait mardi un léger peaufinage de la fonctionnalité « Storage Sense ». D’ores et déjà intégrée à Windows 10 (sous Paramètres -> Système -> Stockage), cette dernière permettra – lors de la prochaine mise à jour en grande pompe de Windows, calée au mois d’octobre -, de stocker automatiquement sur le Cloud les fichiers les moins utilisés de son ordinateur. Une fois activée, cette fonctionnalité laissera donc Microsoft prendre les rênes et déplacer ce qui peut l’être sur son service Cloud OneDrive. L’objectif étant bien sûr de libérer de l’espace de stockage, principalement sur le SSD (ou le HDD) qui accueille l’OS.

Pour l’instant, cette nouveauté n’est accessible qu’aux membres du programme Insider, par le biais de la Preview Build 17758. Les utilisateurs lambdas devront quant à eux patienter quelques semaines avant de pouvoir profiter des nouveaux pouvoirs de « Storage Sense ».

Au travers de la prochaine mise à jour de Windows 10, prévue pour octobre, Microsoft améliorera la fonctionnalité « Storage Sense ». Elle permettra notamment de libérer automatiquement de l’espace de stockage grâce au Cloud.

À noter que cette feature, ne fera pas disparaître purement et simplement les fichiers utilisateurs du PC. Microsoft indique en effet que les noms des fichiers déplacés vers OneDrive resteront en place et que ces derniers pourront être facilement récupérés si nécessaire.

L’utilisateur garde quand même (un peu) la main

Pour éviter que l’utilitaire ne stocke en ligne des fichiers dont vous auriez besoin, Microsoft a également ajouté un outil permettant de définir au bout de combien de jours un fichier se voit considéré comme « inutilisé » par « Storage Sense ». On pourra donc définir une période comprise entre 1 et 60 jours. Si pendant cette durée, un fichier n’a pas été ouvert une seule fois, « Storage Sense » pourra alors le déplacer sur le Cloud.

Il est aussi possible de régler les conditions précises de déclenchement de la fonctionnalité. Soit lorsque l’espace de stockage se fait rare sur le disque, soit de manière mensuelle par exemple. Bonne nouvelle également, l’utilitaire pourra supprimer automatiquement certains éléments qui ne servent plus, comme des fichiers temporaires.

C’était d’ailleurs la fonction première de « Storage Sense » : « libérer de l’espace automatiquement en supprimant des fichiers devenus inutiles« . Au travers de la prochaine mise à jour, Microsoft souhaite donc améliorer ce principe en lui ajoutant une alternative de stockage en ligne sur OneDrive.