Clicky

Windows 10 Technical Preview : focus sur le menu démarrer

Windows 10 Technical Preview est disponible en téléchargement depuis le début du mois et certains d’entre vous se demandent peut-être de quoi il en retourne. Il faut dire que cette version va nettement plus loin que la précédente. Preuve en est, elle marque même le retour du menu « démarrer » et c’est précisément ce dernier qui va être évoqué tout au long de cet article. Avec une petite vidéo en prime, parce que vous le méritez bien.

Il faut bien l’avouer, Windows 8 n’a pas fait que des heureux. Il a même fait l’objet d’un certain nombre de critiques acerbes portant essentiellement sur son interface et son écran d’accueil.

Menu démarrer Windows 10 : capture 1

Le menu « démarrer » de Windows 10, ou quand le menu « démarrer » de Windows 7 fraye avec l’écran d’accueil de Windows 8.

Microsoft a visiblement prêté une oreille attentive aux retours de ses utilisateurs et l’éditeur a ainsi profité du lancement de la Technical Preview de Windows 10 pour réintroduire ce bon vieux menu « démarrer » qui nous manquait tant. Avec deux ou trois petites choses en plus.

Des raccourcis et des tuiles

La première chose qui frappe avec la nouvelle version de ce menu, c’est son ambivalence. Il se divise effectivement en deux entités distinctes et si nous retrouverons les raccourcis de nos applications sur la gauche, il faudra aussi compter avec ces bonnes vieilles tuiles, placées cette fois sur la droite.

Bizarre ? Assurément, surtout au premier démarrage. Mais dans les faits, on s’y habitue très rapidement et cette configuration est même très confortable puisque les tuiles gardent exactement les mêmes attributs que sous Windows 8.x. L’utilisateur pourra ainsi les réorganiser à sa guise, et même changer leur taille.

Les notifications dynamiques sont aussi de la partie. La tuile du client mail sera ainsi en mesure d’afficher les derniers courriers reçus. Même chose pour l’agenda ou encore pour l’application en charge du stockage des photos.

Autre particularité intéressante, la fenêtre du menu s’adaptera automatiquement à son contenu. Plus nous entasserons des tuiles, et plus il s’étendra sur l’axe horizontal. En revanche, si nous voulons augmenter sa hauteur, alors nous devrons le faire à la main en plaçant le curseur de la souris sur une de ses bordures et en la tirant vers le haut.

Menu démarrer Windows 10 : capture 2

Chaque tuile peut être redimensionnée à la volée, comme ce que propose l’écran d’accueil traditionnel.

Des raccourcis bien ordonnés

La partie de gauche du menu « démarrer » de Windows 10 ne se contente pas d’entasser des raccourcis, elle est aussi capable de les regrouper en fonction de leur nature.

Tout en haut, nous retrouverons ainsi le portrait et le nom de l’utilisateur, avec un bouton permettant d’éteindre ou de redémarrer la machine. Pour verrouiller ou fermer la session, il faudra cliquer sur notre nom ou notre portrait. Pas très pratique, il serait sans doute plus judicieux de réunir toutes ces options au sein d’un seul et même menu et ce sera peut-être le cas sur les prochaines bêta.

Ensuite, et bien nous aurons droit aux raccourcis pointant vers nos dossiers personnels, le panneau de configuration et l’explorateur de fichiers. Fait amusant, en passant le curseur de la souris sur cette entrée, nous verrons apparaître un sous-menu regroupant les répertoires les plus utilisés. Pas bête.

Les raccourcis pointant vers les outils ou les applications installés sur la machine apparaissent un peu plus bas. Là, et bien tout dépendra de la manière dont vous utilisez votre ordinateur. Le contenu de cette liste évoluera en permanence. Point important, si vous voulez transformer un raccourcis en tuile, alors il faudra balancer un petit clic droit et aller chercher l’option adéquate dans le menu contextuel. Même chose si vous voulez l’épingler dans la barre des tâches.

Enfin, tout en bas, nous trouverons un premier bouton permettant d’afficher toutes les applications installées, et un champ donnant un accès direct à la recherche.

Menu démarrer Windows 10 : capture 3

Et oui, on peut retrouver facilement les derniers dossiers utilisés par l’utilisateur. Va falloir faire attention où vous planquez… hem… vos courriers.

Une recherche intuitive et bien pensée

La recherche et Windows, c’est une longue histoire d’amour et même si elle a beaucoup évolué au fil des versions, elle m’a souvent laissé sur ma faim. Fort heureusement pour nous, Windows 10 va un peu plus loin que ses prédécesseurs.

Preuve en est, elle ne se limite pas au contenu de notre machine. En réalité, lorsque vous tapez quelques lettres dans le champ dédié à cet effet, alors le contenu du menu « démarrer » va automatiquement disparaître pour laisser place aux suggestions, avec un soupçon d’auto-complétion derrière.

Dans la partie haute de la fenêtre, nous verrons apparaître les outils, les options et les documents correspondant aux termes indiqués mais, plus bas, nous aurons carrément des requêtes de recherche. Il suffira ensuite d’un clic sur ces dernière pour lancer la recherche… sur Bing. Plus besoin d’aller chercher le navigateur, donc.

Menu démarrer Windows 10 : capture 4

Il sera parfaitement possible de lancer une recherche sur le web à partir du menu « démarrer ».

Le pouvoir du clic droit

Sur Windows 8.x, il était possible de faire apparaître un menu contextuel en effectuant un clic droit dans le coin inférieur gauche de l’écran. Menu regroupant un certain nombre de raccourcis pointant vers le panneau de configuration, et d’autres paramètres du même genre.

Ce super menu est toujours présent sur la Technical Preview de Windows 10, et il propose exactement les mêmes options. Par son entremise, nous pourrons ainsi accéder en un instant à la liste des programmes, à l’outil de gestion des réseaux, au gestionnaire de tâche, à l’explorateur de fichiers ou même au terminal.

Toute la question est évidemment de savoir si Microsoft va conserver ce menu sur la version finale publique. Et pour le savoir, il faudra attendre les prochaines bêtas.

Menu démarrer Windows 10 : capture 5

Le fameux clic droit est toujours de la partie fort heureusement. Mais pour combien de temps encore ?

Et pour aller plus loin ?

L’utilisateur reste maître de sa machine et si l’interface de Windows 10 évoluera en fonction du terminal sur lequel il est installé, il sera parfaitement possible de troquer ce nouveau menu « démarrer » au profit de l’écran d’accueil originel, celui-là même qui a fait couler tant d’encre ces derniers mois.

Pour se faire, il suffira de balancer un clic droit sur la barre des tâches et d’aller chercher l’option « Properties ». Ensuite, il faudra décocher la case qui va bien dans l’onglet « Start Menu ». Facile, non ?

Et on termine avec la petite vidéo qui va bien.