Windows 8 Consumer Preview : le gestionnaire des tâches

Si vous avez lu mes articles précédents sur le sujet, vous devez savoir que Windows 8 apporte finalement pas mal de changements. Et l’un des outils qui a positivement profité de ces améliorations, c’est le gestionnaire des tâches. Un gestionnaire des tâches qui s’avèrent bien plus complet et agréable à utiliser que celui que l’on pouvait trouver sur Windows 7. Associé à l’outil de monitoring intégré au système, il vous permettra même de mieux administrer votre ordinateur et autant dire que le bougre méritait franchement une vidéo. Pour tout savoir de ce nouveau gestionnaire des tâches, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…

Windows 8 Consumer Preview : le gestionnaire des tâches

Pour accéder au gestionnaire des tâches, ce n’est pas vraiment compliqué puisque le combo CTRL + ALT + ECHAP est toujours de mise. Et si vous ne souhaitez pas l’utiliser, sachez qu’il suffit de lancer l’outil de recherche intégré à Windows 8 et de taper les premières lettres de notre gestionnaire bien aimé pour le trouver aussitôt.

La première fois qu’il s’affiche à l’écran, le gestionnaire des tâches fait plutôt vide. On retrouve simplement une fenêtre qui liste toutes les applications en cours d’exécution et cela ne va pas plus loin. La seule chose qu’il est possible de faire, donc, c’est de sélectionner le programme de notre choix et de cliquer sur le bouton « fin de tâche » pour lui écraser la tête contre le trottoir et l’obliger à rentrer chez lui. En revanche, on trouve aussi dans le coin en bas à gauche de la fenêtre un petit bouton « plus de détails » très discret mais plutôt intéressant puisque c’est ce dernier qui va vous permettre d’accéder à la version complète de l’outil. Et là, les amis, c’est un festival de bonnes choses. D’un seul coup d’oeil, vous pourrez savoir ce que consomment précisément vos applications ainsi que les processus en cours d’exécution sur votre machine et vous pourrez même accéder en un clic à un outil de monitoring complémentaire.

Bref, je ne vous en dis pas plus, on va garder un peu de suspens et je vous laisse donc avec la fameuse vidéo…