Windows 8 Consumer Preview : l’installation, le premier lancement et les paramètres

Comme pas mal de gens, je n’ai pas attendu très longtemps avant de me jeter sur la Consumer Preview de Windows 8. Cela fait maintenant plusieurs mois, voire même plusieurs années, que l’on entend parler du successeur de Windows 7 et j’étais donc très curieux de tester la bête. C’est comme ça quand on est un Geek, on s’extasie pour pas grand chose. Enfin, quoi qu’il en soit, j’en ai profité pour tourner une petite vidéo histoire de partager cet instant mémorable avec vous et vous allez donc pouvoir découvrir un peu plus bas l’installation, le premier lancement et les paramètres du nouveau système d’exploitation de Microsoft.

Windows 8 Consumer Preview : l'installation, le premier lancement et les paramètres

Windows 8 : une installation ultra rapide

La première chose qui frappe, avec Windows 8, c’est la rapidité de son installation. Sur mon Mac et dans une machine virtuelle créée avec Parallel Desktop, Windows 7 s’était installé en une petite vingtaine de minutes. Du côté de Windows 8 et dans les mêmes conditions (processeur double coeur et 3 Go de mémoire vive), l’opération n’a pas pris plus d’un quart d’heure. Pour le reste, et bien pas de gros changements. En dehors de quelques changements cosmétiques mineurs, l’installation de Windows 8 est similaire à celle de Windows 7.

Windows 8 : un premier lancement… surprenant

Comme vous le savez sans doute déjà, Windows 8 est un système hybride pensé, conçu et réalisé pour fonctionner sur des ordinateurs, certes, mais également sur des tablettes tactiles. Il intègre donc deux interfaces : l’interface standard et l’interface Metro. Or justement, au lancement de la machine, c’est cette dernière qui est mise en avant. Au bout de quelques secondes (le chargement est vraiment très rapide), on se retrouve donc face à de jolies tuiles colorées qui nous permettent d’accéder à tous les logiciels pré-installés sur le système. Des logiciels comme Internet Explorer, Windows Live Mail ou encore SkyDrive. En revanche, il faut aussi savoir que ces deux interfaces sont intimement liées, le menu « démarrer » a ainsi disparu de l’interface traditionnelle et il faut ainsi retourner sur l’écran d’accueil Metro pour retrouver ses applications. Pas très ergonomique, évidemment…

Windows 8 : des paramètres complets… mais pro Microsoft

Si le Panneau de Configuration existe toujours, il se limite uniquement à l’interface standard de Windows 8. Lorsqu’on utilise Metro, c’est donc un autre menu qui est mis en avant. Un menu pensé pour le tactile, évidemment. Ce dernier est plutôt bien construit, il nous permet de faire pas mal de choses mais on sent tout de même que Microsoft cherche à mettre ses propres services en avant. Ainsi, pour utiliser l’outil de synchronisation intégré au système et permettant de retrouver ses favoris, ses fonds d’écran ou même les préférences de certaines applications d’une machine à une autre, il faudra nécessairement passer par un compte Windows Live. Bien sûr, nous en avons tous un, mais c’est tout de même assez gênant puisque les comptes locaux, eux, n’ont pas la possibilité de synchroniser leurs données.

Tu en penses quoi, Fred ?

Pour l’instant, rien. Ce n’est pas après une ou deux heures que l’on peut se faire un avis sur un système d’exploitation. Je réserve donc mes conclusions pour plus tard. Quoi qu’il en soit, tout fonctionne plutôt bien de mon côté. Oui, enfin en dehors de ma Magic Mouse. Si cette dernière est bien reconnue par le système, le clic n’est en revanche pas pris en compte et autant dire que c’est plutôt emmerdant. D’ailleurs, si quelqu’un a une solution, je suis preneur parce que j’aimerais bien pouvoir tourner d’autres vidéos sans me taper toute la navigation au clavier ! En revanche, si le sujet vous intéresse, sachez que Dhoko a mis en ligne hier un article plutôt complet sur Windows 8.