Windows : désinstaller un programme en (presque) deux clics

Désinstaller un programme sur Windows, c’est parfois très long. Il faut en effet aller dans le Panneau de Configuration, lancer ensuite l’outil dédié, attendre le chargement de la liste des programmes et puis sélectionner ensuite l’application à supprimer. Microsoft aurait pu faire plus simple, c’est certain, mais on trouve bien heureusement un paquet d’utilitaires qui accélèrent grandement les choses. Menu Uninstaller en fait justement partie et ce petit freeware devrait ainsi vous permettre de gagner pas mal de temps.

Windows : désinstaller un programme en (presque) deux clics

Car en effet, une fois ce programme installé, il vous suffira de deux clics pour désinstaller n’importe quelle application. Comment ? Et bien c’est plutôt simple. En réalité, une nouvelle option va venir se loger dans le menu contextuel de Windows. Vous n’aurez ainsi qu’à faire un clic droit sur l’icône de votre choix et à sélectionner l’option « Uninstall » pour supprimer le programme associé. Afin d’éviter les erreurs, l’utilitaire vous demandera bien évidemment de valider votre choix et, une fois que ce sera fait, il vous affichera la liste des applications associées. Là, il ne vous restera plus qu’à sélectionner celle que vous voulez désinstaller pour qu’elle soit automatiquement virée de votre machine.

Vraiment pas mal, mais notez que tout n’est pas parfait pour autant. Tenez, à l’installation de Menu Uninstaller, sachez que l’assistant vous proposera d’installer une toolbar foireuse (la Babylon Toolbar) et même de modifier le moteur de recherche et la page d’accueil de votre navigateur. Autant dire qu’il vaudra mieux prendre le temps de bien décocher toutes ces options histoire de ne pas pourrir ce dernier.

Note : De manière générale, faites toujours attention à ce que vous installez sur votre ordinateur et n’hésitez surtout pas à passer un coup d’antivirus sur le programme d’installation avant de le lancer. Même chose, prenez bien le temps de vous renseigner sur le logiciel en amont.

Note 2 : Et non, la note juste au dessus, je ne l’aurais pas forcément rédigée s’il avait été question d’une application pour Linux ou Mac OS…

Via