Windows Holographic : la configuration minimale pour les casques à réalité mixte

Microsoft a profité de la dernière conférence WinHEC pour revenir sur ses travaux en matière de réalité virtuelle et de réalité mixte. Après avoir évoqué un nouveau partenariat avec Intel, la firme a longuement parlé de Windows Holographic avant de dévoiler la configuration minimale requise pour les casques attendus pour l’année prochaine.

La firme de Redmond a donc commencé par évoquer un nouveau partenariat signé avec Intel, dans le cadre d’un projet baptisé Evo. Il vise à promouvoir et développer la plateforme de réalité mixte de l’entreprise au travers d’expériences inédites.

Windows Holographic

Windows Holographic n’aura pas besoin d’une bête de course pour fonctionner.

Pour profiter au mieux de ces expériences, les utilisateurs pourront s’appuyer sur des casques fabriqués par plusieurs partenaires.

Windows Holographic ne sera pas très gourmand

Acer a répondu à l’appel, bien sûr, mais il n’est pas le seul, car Asus, Dell et HP comptent également lancer des produits compatibles. De même pour Lenovo.

Microsoft souhaite rendre sa plateforme la plus accessible possible et ces fameux casques devraient donc être proposés à ses tarifs très bas. Bien plus que ceux fixés par HTC ou encore Oculus VR. Les modèles les moins chers seront ainsi proposés à partir de 300 €.

Mais l’accessibilité d’une plateforme ne dépend pas uniquement du prix des produits qui l’exploitent. Il faut aussi qu’elle puisse tourner sur des configurations modestes.

Microsoft semble l’avoir bien compris, car Windows Holographic pourra tourner sur des machines positionnées sur le milieu de gamme sans la moindre difficulté.

La plupart des configurations seront compatibles

Pour pouvoir profiter de ces expériences immersives, il suffira ainsi d’un PC équipé d’un Intel Core i5 Mobile double-coeur et d’une Intel HD Graphics 620 (GT2) ou mieux. Côté mémoire vive, un minimum de 8 Go suffira (Dual Channel). En revanche, la plateforme semble assez gourmande sur le terrain du stockage, car elle prendra environ 100 Go sur nos disques. De préférence au format SSD.

Et pour la connectivité, alors ? Windows Holographic aura besoin d’un port HDMI 1.4 ou d’un port DisplayPort 1.3 et d’un port USB 3.0 Type-A ou d’un port USB 3.1 Type-C. Il faudra aussi avoir une machine compatible avec le Bluetooth pour qu’elle puisse communiquer avec les accessoires produits par les fabricants.

En d’autres termes, la plateforme devrait être en mesure de tourner sur la plupart des configurations récentes. Il ne sera donc pas nécessaire de repasser à la caisse pour pouvoir profiter de toutes les expériences compatibles.

Mots-clés microsoftwindows 10