Windows Phone 7 ne pourra pas être installé sur les vieux mobiles

Comme chacun le sait, c’est durant le dernier MWC que Microsoft a annoncé l’arrivée prochaine de Windows Phone 7, le remplaçant du très vieillissant Windows Mobile 6.5. Forcément, l’annonce a fait beaucoup de bruit et nous sommes nombreux à attendre l’arrivée prochaine de ce nouveau système d’exploitation pour téléphone mobile. Oui et cela risque de ne pas plaire à tout le monde, car Microsoft vient tout juste d’annoncer que les mobiles équipés de Windows Mobile 6.5 ne pourront pas bénéficier de la mise à jour. Du moins pas s’ils ne respectent pas les spécifications imposées par la firme.

Car Microsoft semble bien décidé à garder le contrôle sur son système d’exploitation pour mobile. Si les constructeurs souhaitent pouvoir en bénéficier, ils devront donc respecter à la lettre les spécifications techniques imposées par la firme. Et comme vous allez le voir, on peut dire que ces dernières sont plutôt complètes puisque les mobiles souhaitant bénéficier de Windows Phone 7 devront impérativement intégrer :

  • Un processeur 1 Ghz Qualcomm.
  • Un écran tactile capacitif.
  • Un appareil photo de 5 Mégapixels au moins.
  • Une prise 3,5 mm pour les écouteurs.
  • 3 boutons maximum en dessous de l’écran.

Comme dirait l’autre, ça ne rigole pas chez Bilou, hein… Cela dit il faut préciser qu’il y a en réalité trois « chassis » de Windows Phone 7 : un développé exclusivement pour les mobiles équipés d’un écran tactile, un autre pour ceux qui embarquent un clavier coulissant et un dernier pour les téléphones traditionnels (écran + clavier en dessous). On pourrait donc penser que la firme finira par proposer une autre version de son OS spécialement dédiée pour les mobiles tournant sous Windows Mobile 6.5.

[youtube SfIbuaIw8fk nolink]

De toute manière, s’ils ne le font pas, alors les utilisateurs de mobiles oubliés par Windows Phone 7 pourront toujours se rabattre sur ce mod spécialement développé pour eux et dont vous pouvez avoir un aperçu dans la vidéo du dessus.

Via Wired