Windows Phone et BlackBerry au coude à coude

Comme chacun le sait, à l’heure actuelle, c’est Android qui détient le plus de parts de marché sur le secteur de la mobilité. On parle ici de 75% de parts de marché pour le gentil robot vert, contre seulement 17.3% pour iOS. Jusque là, donc, tout va bien pour Google mais la firme doit composer avec d’autres concurrents, et notamment avec le Windows Phone de Microsoft, ou même avec le BlackBerry OS de RIM/BlackBerry. Or justement, si l’on en croit les études menées par Gartner et IDC, alors ces derniers seraient actuellement au coude à coude. Tant et si bien que les deux cabinets n’arrivent même pas à les départager.

La première chose à savoir, au sujet de ces chiffres, c’est qu’ils concernent tous le premier trimestre 2013. D’après Gartner, pour commencer, Android détiendrait 74.4% des parts de marché, contre 18.2% pour iOS, soit un total de 92.6% pour les deux firmes. Pas mal, non ? Certes, et autant dire qu’il ne reste plus grand chose pour les autres firmes officiant sur le secteur. RIM/BlackBerry arriverait ainsi en troisième position avec 3% de parts de marché, contre 2.9% pour Windows Phone, et donc pour Microsoft.

Windows Phone et BlackBerry OS sont dans un bateau

Windows Phone et BlackBerry 10 semblent bien partis pour se partager la troisième place du podium.

On aurait pu en rester là mais les chiffres obtenus par IDC sont légèrement différents. Si Android rayonne toujours en tête d’après le cabinet d’analyse (75%), avec iOS courant sur ses talons (17.3%), c’est Windows Phone qui se trouverait sur la troisième marche du podium avec 3.2% des parts de marché. RIM/BlackBerry, quant à lui, n’arriverait que quatrième avec 2.9% de parts.

Google : en route pour un nouveau « monopole » ?

Qu’est ce qu’on peut en déduire ? Et bien déjà, que tous les chiffres en provenance des cabinets d’étude sont toujours à prendre avec des pincettes. Gartner et IDC sont très réputés sur le marché mais il semblerait  qu’ils ne soient pas infaillibles pour autant. Après tout, s’ils ne trouvent pas les mêmes chiffres, c’est forcément qu’il y en a au moins un qui se trompe, non ? Toutefois, la tendance, elle, semble plutôt cohérente et l’hégémonie d’Android ne fait ainsi aucun doute. Pas avec un tel écart. En revanche, pour Windows Phone et BlackBerry OS, les choses sont moins simples et il est en réalité très difficile d’estimer la place occupée par chacune de ces deux plateformes.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est que tous les acteurs du marché risquent d’avoir beaucoup de mal à tenir tête face à Android. Après la recherche sur internet, il semblerait effectivement que la firme américaine soit bien partie pour prendre le contrôle du secteur de la mobilité. Est-ce une si bonne chose que cela ? Je n’en suis pas certain, les monopoles ne sont jamais positifs pour les consommateurs.

Via

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Franck

    Le marché des smartphone n’a rien a voir avec celui des PC ou il faut être compatible avec la majorité pour des raisons d’échange de documents ou de logiciels existants. Pour les smartphone le seul pb c de perdre les apps achetées si on a beaucoup. Le premier aujourd’hui peu très vite disparaitre dans deux ans. Pour moi le plus fragile est android malgres sa part de marche. Personne ne dit qu’il est trop bugué et pas adapte au marche de monsieur ou madame tout le monde