Clicky

Windows Store, un vivier d’applications de streaming pirates

Toutes les applications sur Windows Store ne sont pas aussi fiables et légales qu’on le croit. C’est en tout cas ce que révèlent les recherches menées par le site Torrent Freak. Le magasin d’applications de Microsoft regorgerait en fait de programmes pirates permettant de visionner illégalement des films et des séries TV. Pas n’importe lesquels, car ce sont les toutes dernières nouveautés qui sont proposées sur ces applications.

Les programmes testés fonctionnent parfaitement et permettent d’accéder à un large choix de films et séries TV piratés en streaming. Ils sont cependant truffés de publicités et demandent parfois à accéder à des données confidentielles de l’utilisateur.

Clavier

Microsoft devrait ainsi mieux vérifier la fiabilité de toutes les applis sur son kiosque. À moins que ce ne soient les hackers qui soient parvenus à contourner les mesures de sécurité de l’éditeur.

Faut-il s’inquiéter pour la sécurité de ses données ?

En théorie, toutes les applications proposées sur Windows Store sont préalablement vérifiées et validées par Microsoft.

Pourtant, il semblerait bien que le géant américain soit un tout petit peu laxiste en la matière. La boutique regorge en effet à l’heure actuelle d’applications pirates. Les internautes qui n’en savent rien deviennent alors la cible de programmes malintentionnés.

Selon Torrent Freaks, certaines applications demandent en effet l’accès à certaines informations comme les données personnelles de l’utilisateur ou même le mot de passe de son compte Microsoft par exemple.

Si cette manière de fonctionner est évidemment très louche, les utilisateurs les moins expérimentés sont tout de même très exposés et beaucoup d’entre eux auraient d’ailleurs mordu à l’hameçon.

Microsoft accusé de laxisme

Une question se pose alors : pourquoi la firme américaine permet-elle que des applications aussi peu fiables soient proposées sur sa boutique alors que cela peut nuire à la sécurité de ses utilisateurs ?

D’autant plus que cette pratique est en totale opposition avec le concept même de « trusted applications », un concept largement mis en avant durant les années passées pour vanter les mérites du Windows Store.

Pour ceux qui ne le savent pas, ce label consiste à vérifier la fiabilité des applications en s’appuyant sur une procédure en trois phases : tests de sécurité, tests de conformité technique et test de conformité du contenu.

Pour un peu, on pourrait presque penser que l’éditeur préfère se concentrer sur le nombre de programmes disponibles sur sa boutique que sur la sécurité de ses utilisateurs.

Histoire d’enfoncer le clou, il se trouve que beaucoup de ces applications pirates sont payantes. C’est plutôt ironique quand on sait que Microsoft touche environ 30 % de commissions pour chaque transaction effectuée par le biais du Windows Store.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !