Windows Vista va bientôt tirer sa révérence

Contrairement à Windows XP, Vista n’a certainement pas été le plus aimé des OS de Microsoft. Il subira cependant le même sort – comme tous les systèmes d’exploitation un peu trop âgés avant lui – Microsoft ayant annoncé l’arrêt de son support dès le 11 avril prochain.

D’ici moins d’un mois, Vista ne sera donc plus suivi par Microsoft. Comprenez par là que la firme de Redmond ne déploiera plus de mise à jour pour ce système d’exploitation et ne se préoccupera plus de combler les éventuelles failles de sécurités présentes. Il est donc fortement recommandé de passer sur une version plus récente de Windows  (idéalement Windows 10), si ce n’est pas déjà fait.

windows-vista-fin

Comme Windows XP il y a quelques années, Vista va bientôt faire ses adieux au monde, Microsoft ayant décidé de mettre fin à son support en avril prochain.

Windows Vista est ainsi en toute fin de vie, une vie qui aura finalement été assez courte, l’OS n’ayant jamais vraiment rencontré le succès. Lancé en 2007, soit plus de cinq ans après l’apparition d’XP sur le marché, Vista aura en effet très vite rencontré un certain nombre de soucis venant gâcher son lancement, et entacher durablement sa réputation.

Windows Vista le mal aimé

Outre les bugs rencontrés par de nombreux utilisateurs dès sa sortie, le système souffrait d’une consommation de mémoire vive trop importante et d’une utilisation excessive du disque dur. De quoi générer d’importants problèmes de performances, rédhibitoires pour certaines entreprises – mais aussi pour nombre de particuliers – qui finirent par l’abandonner au profit de l’indéboulonnable XP.

Remplacé dès 2009 par Windows 7, Vista n’aura jamais su se faire une place entre son illustre prédécesseur et son remplaçant, qui parvint pour sa part à être rapidement adopté du plus grand nombre.

Vista obsolète depuis longtemps

S’il est clair que la mise au rebut d’un ancien OS génère toujours une petite vague de nostalgie, il faut toutefois préciser que la sixième itération de Windows est clairement obsolète et ce depuis quelques années déjà.

Microsoft a donc décidé de porter le coup de grâce à son système, abandonné peu à peu par bien des éditeurs et fournisseurs de services, dont Google et son célèbre navigateur Chrome.

Crédit illustration