WWDC 2011 : Mac OS X Lion, iOS 5 et iCloud

Enfin ! Après des semaines d’attente ponctuées par des rumeurs toutes plus vraisemblables les unes que les autres, le temps de la WWDC est enfin venu. Mac OS X Lion, iOS 5, iCloud, les nouvelles se sont enchainées à une vitesse folle et vous allez pouvoir trouver un peu plus bas un condensé de tout ce qui a été dit par Steve Jobs et par les autres intervenants. Et tout ce qu’on peut en dire, finalement, c’est que nous allons en avoir pour notre argent… Alors à vos marques… prêts…. partez !

Mac OS X Lion, le plein de nouveautés et un prix tout mini

Alors bon, ça fait déjà un bon moment qu’on entend parler de Mac OS X Lion, on sait plein de choses à son sujet, mais Steve et ses amis ont quand même pris le temps de nous en parler de nouveau… En gros, donc, Mac OS X Lion apportera environ 250 nouveautés. On ne va évidemment pas en dresser la liste complète ici parce que ce serait beaucoup trop long et ça vous ferait pleurer du sang, on va donc s’intéresser aux fonctions qui claquent le plus.

Pour commencer, Mac OS X Lion apportera les gestes multitouch sur les trackpads des MacBook (toute gamme confondue ?) et sur le Magic Trackpad. Il sera ainsi possible de balayer la surface du machin pour passer d’une fenêtre à une autre et on pourra aussi agrandir très rapidement les pages web affichées dans Safari. Cool. Dans le même ordre d’idée, Photo Booth sera désormais capable de suivre le visage de l’utilisateur en temps réel. Phil Schiller a ensuite continué en montrant le fonctionnement du Launchpad ou encore de Mission Control. Ces fonctionnalités ayant déjà été évoquées dans un article précédent, je vous invite à aller le consulter pour en savoir un peu plus sur le sujet.

Toujours dans la famille des fonctions qui risquent d’améliorer notre quotidien, on trouve aussi Resume et Auto Save. Leur fonctionnement est assez simple, Resume nous permettra ainsi de retrouver nos applications dans l’état où on les a quitté (plus besoin d’ouvrir de nouveau nos fichiers) tandis que Auto Save s’assurera de sauvegarder nos fichiers en continu. D’un certain sens, ce dernier fonctionne exactement comme Time Machine, mais en temps réel. L’autre fonction sympathique, c’est Air Drop, un outil qui permettra à plusieurs collaborateurs travaillant sur le même réseau d’échanger facilement des fichiers. La plupart des applications natives à Mac OS X profiteront d’un lifting salvateur. Ce sera notamment le cas de Mail.

Reste bien évidemment la question du prix et de la disponibilité. Comme les rumeurs le laissaient entendre, Mac OS X Lion sera distribué par l’intermédiaire du Mac App Store en juillet prochain. Le fichier pèsera quelque chose comme 4 Go et il faudra débourser 29 dollars (et donc 23,99 euros) pour en profiter.

Ce que j’en pense : En toute honnêteté, l’annonce concernant Mac OS X Lion ne m’a pas plus emballé que ça. Certes, les fonctions qu’il intègrera sont prometteuses, c’est un fait, mais nous n’avons finalement pas appris grand chose. Quant au prix, certes, le prochain système d’exploitation de la firme sera très accessible, mais c’est finalement assez logique puisqu’un Mac n’est franchement pas donné.

WWDC 2011 : Mac OS X Lion, iOS 5 et iCloud

iOS 5, l’arrivée des notifications et de plein d’autres choses

En son temps, l’iPhone a été une véritable révolution et nous avons ensuite vu fleurir un bon nombre de mobiles qui s’en inspirait fortement. Et puis, au bout d’un moment, certains constructeurs ont décidé de proposer des produits originaux. Depuis, nous avons ainsi assisté à l’avènement de Google Android ou encore de Windows Phone 7, si bien que iOS commençait à accuser un net retard sur la concurrence. L’objectif de iOS 5 est donc clair, il s’agit tout simplement d’inverser la tendance et de dépoussiérer le mythe.

On va commencer par les notifications parce que c’est finalement l’une des plus grosses nouveautés de iOS 5. Contrairement à ce que pouvait laisser entendre l’étrange photo dont nous avons parlé un peu plus tôt dans la journée, les notifications n’apparaîtront pas dans une barre dédiée mais plutôt dans une icône dynamique. On pourra ainsi voir le nombre de mails reçus, les rendez-vous à venir ou encore les SMS auxquels nous n’avons pas encore répondu. Il suffira ensuite de cliquer sur cette icône pour accéder au Notifications Center, une application entièrement dédiée à l’affichage des notifications. Le rendu est plutôt propre mais il faut signaler qu’on pourra également accéder à cet outil en balayant l’écran depuis le haut. Oui, un peu comme Google Android, nous sommes bien d’accord. Point intéressant, les notifications apparaîtront également sur le lockscreen de l’iPhone.

Autre grande nouveauté, Twitter sera désormais intégré nativement à iOS et dans toutes ses applications (le carnet d’adresse, l’envoi de photos, l’envoi de vidéo, etc…). Bon, là encore, c’était une rumeur qui persistait depuis plusieurs semaines. Ce qui ne manquera pas d’intéresser tous ceux qui consomment beaucoup de périodiques numériques, c’est l’arrivée d’une application dédiée et ressemblant trait pour trait à iBook : NewsStand. Apparemment, une nouvelle section fera également son entrée sur le Mac App Store.

Si vous êtes un adepte des gestionnaires de tâches, alors vous serez sans doute d’heureux d’apprendre qu’une autre application va faire son entrée sur iOS 5 : Reminder. Ce dernier se présente un peu comme un bloc note 2.0 qui vous permettra de créer des tâches ou encore d’assigner des lieux et des alarmes à vos notes. Super. Même chose, l’iPhone 4 rencontrant pas mal de succès auprès des photographes amateurs, Apple a décidé d’aller un cran plus loin et de permettre à ses utilisateurs de prendre facilement une photo en appuyant sur le bouton « volume haut » situé sur la tranche de l’appareil. Point positif, ce bouton sera également actif depuis le lockscreen de l’appareil. On pourra également verrouiller l’autofocus ainsi que l’exposition et plus de réglages seront proposés. Les possesseurs d’iPad ne sont pas non plus oubliés puisque iOS 5 va leur permettre de modifier leur clavier virtuel. Il sera ainsi possible d’opter pour le clavier traditionnel, en un bloc, ou bien pour un clavier divisé en deux parties. Pratique pour tous ceux qui ont l’habitude de saisir avec leurs deux pouces.

Une nouveauté qui risque d’intéresser pas mal de monde, c’est l’arrivée d’une nouvelle application de messagerie instantanée qui s’inspire complètement de celle de RIM. Deux utilisateurs pourront ainsi communiquer en temps réel ensemble et s’échanger des photos, des vidéos ou encore des contacts. Point intéressant, il sera également possible de mener des discussions de groupe, une fonction idéale pour les collaborateurs et pour les groupes de travail. Notons en outre que cet outil fonctionnera en WiFi comme en 3G, bien évidemment…

Voilà pour les grandes lignes. En tout, iOS 5 propose plus de 200 nouveautés. Le truc qui devrait d’ailleurs plaire à pas mal de monde, c’est la possibilité de synchroniser son iDevice avec son iTunes… sans fil. Et oui, Apple a enfin compris que les câbles avaient tendance à nous pourrir la vie et la firme s’est décidée à faire plaisir à ses utilisateurs. Dans le même ordre d’idée, le mirroring pourra également fonctionner sans fil, on pourra donc regarder une vidéo depuis son iPad sur sa télévision sans avoir à les relier l’un à l’autre. Ce sont les accessoiristes qui vont être contents, tiens…

Notons en outre que iOS 5 sera disponible OTA (Over The Air) et il ne sera donc pas nécessaire de brancher son iDevice à son PC ou à son Mac pour le mettre à jour. Précisons juste pour terminer que iOS 5 fonctionnera avec l’iPhone 3GS, l’iPhone 4, l’iPad 1, l’iPad 2, l’iPod Touch 3G, l’iPod Touch 4G et qu’il sortira cet automne pour tout le monde. Attention tout de même car iTunes « on the cloud » est disponible dès à présent, ou dans les heures qui viennent. On va donc pouvoir regarder ça d’un peu plus près et c’est tant mieux.

Ce que j’en pense : Là encore, pas de grosse annonce tonitruante. Le système de notification faisait cruellement défaut aux iDevices et c’est bien qu’Apple corrige le tir mais on s’attendait quand même à mieux que ça venant de la Pomme. Même chose pour la synchronisation et le mirroring sans fil, d’ailleurs. Finalement, ce que l’on peut constater, c’est que toutes les fonctions qui seront bientôt intégrées à iOS 5 sont déjà disponibles depuis longtemps sur Cydia. Cela étant dit, ce dernier profitera quand même de quelques améliorations bien pratiques comme l’histoire du bouton de volume ou encore la messagerie instantanée.



iCloud, la synchronisation à tous les étages

Ce que l’on pourra dire, c’est que Apple aura vraiment pris son temps pour lancer son service d’écoute musicale en streaming. Amazon et Google se sont déjà lancés sur ce marché et on se demandait ce que la Pomme Croquée attendait pour en faire de même. Finalement, à bien y réfléchir, la firme a bien fait de prendre le temps de fignoler son service puisque ce dernier va beaucoup plus loin que les solutions concurrentes.

Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que iCloud fonctionnera avec tous les contenus possibles : fichiers, contacts, documents, mails, etc. On pourra très facilement les récupérer d’un appareils à un autre en toute transparence. En outre, MobileMe va tirer sa révérence. Et attention, les amis, car la bonne nouvelle dans cette histoire, c’est que iCloud sera complètement gratuit ! Là, j’avoue, ça me parle déjà beaucoup plus… Mais penser que iCloud n’est qu’un simple outil de synchronisation serait une erreur. En effet, cette solution sera également capable de sauvegarder tout le contenu de votre iPhone, de votre iPod Touch ou de votre iPad grâce à une application dédiée. Il sera ainsi possible de retrouver facilement ses applications et tout le contenu acheté d’une iDevice à une autre. Tout sera automatique et transparent pour l’utilisateur.

En fait, pour résumer le concept en quelques mots, iCloud joue la carte de la synchronisation universelle. Que vous ayez un Mac, un PC ou une iDevice, vous pourrez retrouver votre environnement de travail d’un appareil à un autre sans vous creuser la tête. C’est un changement de stratégie important dans l’histoire de la firme puisque toutes les applications vont être repensées pour l’occasion. Un peu comme Photo Stream, une application dédiée à la gestion de photos, que l’on pourra retrouver sur iPhone, iPad, Mac et PC. Enfin attention car les photos ne seront sauvegardées que pendant 30 jours. Si vous souhaitez les conserver, vous devrez les glisser dans un de vos albums. Même chose pour Pages ou Keynote.

Ou encore iTunes. Et oui, on se doutait bien que Steve allait garder le meilleur pour la fin, hein… Si iCloud vous permettra de synchroniser vos calendriers, vos documents ou encore vos mails, vos contacts et vos photos, il vous permettra aussi de synchroniser votre musique. Mais attention car cela ne marchera apparemment qu’avec les titres… achetés (en fait non, cf plus loin !). Enfin c’est le cas pour le moment… Pour balancer vos chansons dans le « cloud », il suffira d’ouvrir iTunes, d’aller sur l’album de votre choix et de cliquer sur l’icône qui va bien. Les mélomanes apprécieront sans doute la refonte légère de iTunes pour iOS et du support du AAC 256 Kbits.

Pour terminer, on pourra préciser que iCloud offrira 5 Go d’espace de stockage à tous les utilisateurs et qu’il débarquera à l’automne prochain.

Ah et le « one more thing du jour », les amis, c’est finalement la meilleure nouvelle de toute : Apple va lancer un service spécifique, iTunes Match, qui vous permettra de profiter de votre musique personnelle dans le cloud. Son fonctionnement est très simple, l’outil scannera votre disque dur pour trouver votre musique et vous offrira l’occasion de l’écouter grâce au catalogue proposé par Apple. Un catalogue qui compte pas moins de 18 millions de titre. Le tout pour… 24,99 dollars par an ! Là, okay, on tient quelque chose qui poutre sévèrement et ça valait bien tout le reste, tiens…

Ce que j’en pense : Sur le papier, tout est beau, tout est rose, mais on notera qu’il est nécessaire de passer par les applications de la firme pour en profiter. Plutôt logique, mais Apple aurait pu aller plus loin en proposant un Dopbox-like.