WWDC 2015 : tout sur la Keynote Apple

Apple vient de tenir une grande conférence de presse pour présenter ses dernières nouveautés. Les annonces se sont succédées à un rythme soutenu, avec de jolies surprises à la clé. Vous n’avez pas pu suivre l’événement en direct ? Pas de problème, cet article va vous permettre de rattraper votre retard.

Si vous avez suivi avec attention l’actualité de ces dernières semaines, alors les quelques lignes qui suivent ne devraient pas vous apprendre grand chose. Il faut dire aussi que nous avons vu passer pas mal de rumeurs ces derniers temps.

WWDC 2015

Apple vient de tenir une conférence de presse, avec pas mal d’annonces à la clé.

Et comme souvent, elles ont presque toutes tapé dans le mille. Si vous voulez un point de comparaison, vous pouvez suivre ce lien qui pointe vers un article publié tout à l’heure.

OS X 10.11 El Capitan : capture 1

OS X 10.11 va améliorer les performances de nos ordinateurs

OS X 10.11 « El Capitan » ne va pas réinventer la roue, c’est un fait, mais il n’aura sans doute aucun mal à trouver le chemin menant jusqu’au disque dur de nos Mac. Et c’est assez logique puisqu’il va considérablement améliorer les performances du système.

Les applications seront 1,4 fois plus rapides que sur la version actuelle.

Mais rassurez-vous tout de même car elle ne va pas s’arrêter là et elle proposera aussi pas mal de nouveautés derrière.

Pour commencer, l’utilisateur n’aura qu’à secouer sa souris pour faire grossir le curseur. Il pourra ainsi le retrouver plus facilement.

Mieux, il sera aussi possible d’accrocher des sites dans Safari, exactement à l’image de ce que proposent Chrome et Firefox depuis quelques années maintenant. Si besoin est, l’utilisateur pourra couper le son d’un onglet en un clic pour ne plus être importuné par la page associée.

Spotlight va prendre du galon et il sera capable d’afficher davantage d’informations comme la météo, par exemple. On pourra aussi agrandir la fenêtre et l’outil comprendra mieux l’anglais. Il sera même possible de lui poser directement des questions et on retrouvera ces fonctions dans Mail ou même dans le Finder.

Mission Control sera aussi plus rapide et plus réactif. Remarquez, ça ne pourra pas être pire qu’avec Yosemite. Sinon, sachez qu’on pourra aussi placer deux fenêtres côte à côte, exactement comme ce que propose Microsoft depuis Windows 8. En marge, Apple a imaginé de nouveaux gestes pour créer des vues séparées des logiciels et les passer en plein écran.

La démonstration avait l’air plutôt convaincante mais il faudra attendre la bête pour savoir ce que valent ces gestes au quotidien.

Autre point et pas des moindres, OS X 10.11 intègrera Metal, un moteur graphique introduit avec iOS 8. Toutes les animations seront plus fluides car elles seront directement calculées par le GPU. Cela vaut pour l’OS, bien sûr, mais aussi pour les applications. Grâce à ce système, nos applications seront huit fois plus rapides.

Et cela vaudra aussi pour les jeux. Epic Games est d’ailleurs monté sur scène pour présenter… un jeu qui sera disponible en bêta à l’automne.

OS X 10.11 « El Capitan » est disponible à partir de ce soir pour les développeurs, et en juillet pour le grand public. La version finale débarquera à l’automne, elle sera… gratuite.

Cliquez ici pour vous rendre sur l’article dédié à OS X 10.11.

iOS 9 : capture 2

iOS 9 donnera un second souffle à votre iPhone 4s

iOS 8 est censé pouvoir fonctionner sur tous les derniers terminaux nomades produits par Apple et cela vaut aussi pour l’iPhone 4s. Dans les faits, les performances de la plateforme laissent franchement à désirer sur ce téléphone. Fort heureusement pour nous, la prochaine version de la plateforme va considérablement améliorer la situation.

Les ingénieurs de la firme ont beaucoup bossé sur Siri pour le rendre aussi pertinent et efficace que possible. Il serait même 40% plus précis que la dernière version et vous pourrez l’utiliser pour faire plus de choses.

Par son entremise, il sera par exemple possible de retrouver des photos. Mieux, il pourra carrément récupérer un rendez vous dans un mail et l’ajouter dans la foulée dans le calendrier.

iOS 9 intègrera aussi un nouvel outil : Proactivity. Il fonctionnera comme Google Now ou Cortana et il sera ainsi capable de devancer nos désirs en faisant remonter des contenus en fonction de certaines conditions.

Si nous écoutons de la musique tous les matins dans la voiture, par exemple, alors il démarrera automatiquement l’application lorsque nous partirons au boulot.

Pas mal de nouveautés sur la recherche aussi, à commencer par l’arrivée d’une nouvelle API exploitable dans les applications. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que Spotlight nous permettra aussi de trouver des films sur Netflix, ou même des lieux sur Airbnb.

Ah, et ça marchera aussi avec les recettes de cuisine.

Toutes les informations récupérées par Siri ou Proactivity sont stockées en local sur le terminal et Apple ne les verra pas.

Tim Cook a aussi fait monter sur scène Jennifer Bailey pour parler d’Apple Pay, avec une bonne nouvelle à la clé : le service va débarquer en Europe ! Oui mais attention à ne pas vous réjouir trop vite car la firme va se focaliser sur le marché anglais pour commencer.

La solution sera aussi supportée par de nouvelles applications, dont Pinterest, et elle sera même en mesure de gérer les cartes de fidélité. Passbook va changer de nom et devenir… Wallet.

Pas mal de nouveautés du côté des applications aussi. Notes va enfin être capable de gérer le texte enrichi et on pourra même dessiner dans l’application ou insérer des liens, voire des listes à cocher. Plans va intégrer les données des transports en commun. On pourra voir les lignes, leurs horaires et même calculer des itinéraires.

Seules quelques villes seront concernées dans un premier temps, dont pas mal de villes chinoises. Cerise sur le gâteau, Plans fera aussi apparaître un petit pictogramme si un lieu accepte les paiements par Apple Pay.

Apple va aussi lancer une nouvelle application fonctionnant sur le même principe que Flipboard : News. Le contenu sera fourni par les éditeurs. Qui ? On ne le sait pas encore mais les premiers visuels sont très convaincants. L’utilisateur n’aura qu’à indiquer ses goûts à l’outil et il se chargera du reste.

Reste à savoir si la firme va ouvrir la plateforme à tous les éditeurs, ou choisir elle-même ceux qui méritent de figurer dans l’index.

L’outil pourra apprendre de nos lectures et il sera capable de nous offrir une expérience personnalisée. Là encore, la Pomme Croquée ne stockera pas de données sur les utilisateurs.

News sera d’abord lancé aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie.

iOS 9 intègrera un nouveau clavier virtuel. Il y aura des raccourcis à côté des suggestions pour copier/coller du texte ou changer sa mise en forme. Le clavier pourra être utilisé comme un trackpad.

Il suffira de poser des doigts pour déplacer le curseur ou faire des sélections.

L’iPad va aussi avoir droit à un vrai multitâche et il sera ainsi possible de coller deux applications côte à côte pour les consulter en même temps. Comme sur Windows 8.x.

Il faudra simplement appuyer deux fois sur le bouton « home », mais cette fonction sera visiblement réservée à la tablette de la firme et il ne sera pas possible d’en profiter sur l’iPhone 6 ou l’iPhone 6 Plus. Sinon, eh bien on pourra aussi accrocher une vidéo dans un coin de l’écran et continuer à bosser.

Tout est prêt pour le lancement de l’iPad Pro maintenant.

Les développeurs n’auront qu’à s’appuyer sur AutoLayout pour intégrer ces nouveautés à leurs outils. Attention cependant car elles sont réservées à l’iPad Air, à l’iPad Air 2, à l’iPad Mini 2 et à l’iPad Mini 3.

Apple a aussi beaucoup bossé sur Metal pour améliorer l’autonomie de nos iDevices. iOS 9 devrait ainsi nous permettre de gagner une heure en plus sur un iPhone.

Côté sécurité, iCloud va enfin avoir droit à l’authentification en deux étapes. Il était temps ! Sinon, sachez que iOS 9 n’aura besoin que de 1,8 Go de libre pour être installé, contre 4,6 Go pour iOS 8.

Swift va passer en version 2.0, avec le plein de nouveautés à la clé. Dont une qui fera date : le langage va passer « open source ».

iOS 9 sera dispo pour les développeurs dès ce soir, et en juillet pour la bêta publique. La version finale arrivera à l’automne.

Cliquez ici pour vous rendre sur l’article dédié à iOS 9.

WatchOS : image 2

watchOS passe la seconde

WatchOS s’en sort assez bien face à ses concurrents, mais il n’est pas parfait pour autant et Apple en a parfaitement conscience. C’est précisément pour cette raison que ses ingénieurs ont travaillé sur une nouvelle version de la plateforme.

Et la plus grande nouveauté, c’est l’arrivée des applications natives. La montre pourra enfin fonctionner sans un iPhone et c’est évidemment une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont craqué pour la petite montre.

Elles pourront effectivement se connecter à des hotspots WiFi pour récupérer de nouvelles données.

Sinon, eh bien sachez que vous allez pouvoir vous amuser avec de nouveaux cadrans et vous pourrez même créer les vôtres en vous appuyant sur les photos de votre choix. Apple proposera aussi des animations en timelapse représentant des villes du monde entier.

Les développeurs vont aussi pouvoir créer leurs complications.

Il y du nouveau pour la couronne digitale. Par son entremise, la Watch pourra voyager ans le temps et afficher par exemple la météo de la veille ou la météo du lendemain en un instant. La montre sera aussi capable d’afficher l’heure quand elle sera en charge et elle pourra ainsi remplacer votre réveil matin.

La vue des amis évolue. Il sera possible d’avoir plus de 12 amis et de créer des groupes. Grâce à WatchOS 2.0, les utilisateurs pourront aussi répondre à leurs mails et le module Activité sera capable de récupérer des données en provenance d’applications tierces. Pour lancer une nouvelle session sportive, vous pourrez vous appuyer sur Siri.

Apple Pay va faire son entrée sur la Watch, avec toutes les fonctionnalités associées.

Les développeurs vont aussi pouvoir s’appuyer sur le microphone et sur le haut-parleur de la Watch pour enrichir leurs applications. Ils auront accès à Health Kit et à HomeKit. Pareil pour les capteurs de la montre et pour le Taptic Engine ou encore la Couronne Digitale.

WatchOS 2.0 est disponible dès ce soir pour les développeurs. Pas de bêta publique. La version finale est prévue pour l’automne.

Cliquez ici pour vous rendre sur l’article dédié à watchOS 2.

Apple Music

Et un « One More Thing » en prime !

Tim Cook a aussi profité de l’occasion pour rétablir une vieille tradition, le fameux « one more thing ». Et sans surprise, le PDG de la firme a levé le voile sur une nouvelle plateforme musicale : Apple Music.

Tout comme Spotify, Deezer et tous les autres, le service nous permettra d’accéder à un vaste catalogue composé de plusieurs milliers de titres. Pas mal, mais il ira un peu plus loin. L’idée, c’est effectivement de regrouper à un seul et même endroit tous les contenus multimédias en lien avec la musique que nous écoutons.

Cela vaut pour les pistes, les clips et les publications sociales.

L’interface de l’application se calquera sur Musique mais l’outil ira bien plus loin. Il proposera des radios thématiques (gérées par de vraies personnes) et il donnera une tonne d’infos sur les artistes de notre choix. Comme un réseau social à part entière.

Les artistes pourront donc utiliser la plateforme pour se connecter à leurs fans. Les grosses stars, mais aussi les petits chanteurs en devenir.

La radio jouera un rôle prépondérant dans l’application. Beats 1, ce sera son nom, nous permettra notamment de découvrir de nouveaux artistes. Elle ne se limitera effectivement pas aux groupes et aux artistes connus. La radio sera diffusée à New York, à Londres et à Los Angeles mais tout le monde pourra en profiter grâce à l’application.

La couche sociale permettra aux artistes de partager du contenus comme des photos, des vidéos ou même des textes et des paroles.

Sinon eh bien l’application pourra aussi faire des recommandations en fonction des goûts de l’utilisateur. Il n’aura qu’à taper sur les bulles de son choix pour activer les suggestions. Apple Music proposera aussi des milliers de clips en haute définition, sans publicités.

Le service ouvrira ses portes le 30 juin dans une centaine de pays, avec une période d’essai de trois mois. Ensuite, il faudra débourser 10 dollars par mois. Apple lancera aussi une offre pour la famille, elle sera facturée 14,99 dollars. L’application sera dispo sur iOS, Android et Windows. Il faudra attendre l’automne pour ces deux dernières versions.

Beats 1 sera dispo gratuitement lui. Même chose pour les fonctions sociales.

Cliquez ici pour vous rendre sur l’article dédié à Apple Music.