WWDC 2018 : iOS 12, macOS Mojave, les principales annonces du Keynote

Apple a tenu hier en début de soirée un Keynote spécial pour le coup d’envoi de la WWDC 2018. La firme a enchaîné les annonces à un rythme soutenu et elle s’est notamment attardée sur iOS 12 ou encore macOS Mojave. Si vous n’avez pas pu suivre l’événement, alors voici un récapitulatif des principales nouveautés présentées.

Une fois de plus, les rumeurs avaient vu juste et le géant californien s’est ainsi exclusivement concentré sur ses plateformes durant l’événement. L’entreprise n’a ainsi fait aucune annonce matérielle.

WWDC 2018

Certains seront sans doute déçus, mais ce Keynote n’était pas inintéressant pour autant et il nous a ainsi permis de faire un point complet sur les différents chantiers entrepris par l’entreprise.

iOS 12 : la plateforme de la maturité

Craig Federeghi a ouvert le bal en revenant sur quelques chiffres et plus précisément sur le niveau de la satisfaction client.

Fidèle à ses habitudes, l’homme n’a pas tari d’éloges sur son propre produit et il a ainsi indiqué que la satisfaction client se trouvait actuellement au sommet avec un score de 95 %.

iOS 12 n’a donc pas pour but de révolutionner le genre, mais plutôt d’améliorer l’existant. Avec cette nouvelle mouture, Apple a fait le choix de se focaliser sur les performances et de s’assurer que la plateforme offre la meilleure expérience possible.

Le Californien annonce ainsi un gain de rapidité de 40 % lors du lancement des appels, de 50 % sur le clavier et de 70 % sur l’appareil photo.

ARKit 2.0 était incontestablement une des stars de la soirée. Apple a apporté de nombreuses modifications à sa plateforme et cette nouvelle version sera ainsi livrée avec Mesures, un outil permettant de mesurer n’importe quoi, et un nouveau format baptisé USDZ.

Développé en partenariat avec Autodesk, Pixar et Adobe, ce dernier sera directement intégré aux applications Apple News ou Safari et il nous permettra de projeter rapidement un objet virtuel au sol ou sur une table.

Durant la présentation, Craig Federighi a pris l’exemple d’un site spécialisé dans la vente de guitare et il a sélectionné un de ses produits pour l’intégrer ensuite à la scène.

Plus intéressant, ARKit 2.0 fera la part belle au multi et il permettra ainsi à quatre personnes de visualiser le même environnement augmenté avec différents terminaux. En prime, l’outil permettra de regarder dans un objet et il offrira un meilleur suivi des visages. LEGO a d’ailleurs présenté une application fonctionnant grâce au kit de développement, une application dont le lancement est calé pour la fin de l’année : LEGO AR Expérience.

Apple a également dépoussiéré certaines de ses applications. Photos offrira désormais une section « pour vous » et il intègrera un moteur de recherche intelligent permettant de trouver rapidement ses photos. Bourse, de son côté, proposera une nouvelle section tirée d’Apple News et l’outil arrivera en plus sur iPad. iBooks change et devient Apple Books. En parallèle, Apple a annoncé que les éditeurs tiers pourront participer à l’aventure CarPlay.

Siri change aussi pas mal et l’assistant domestique proposera une nouvelle fonction basée Workflow. Grâce à elle, il sera possible de créer des phrases clés pour accéder aux fonctions de certaines applications. L’outil sera également proactif et il pourra parfaitement nous suggérer des actions depuis l’écran de verrouillage, un peu à la manière de Google Now.

En entrant en réunion, Siri nous proposera ainsi de basculer notre téléphone en mode silencieux et nous n’aurons qu’à appuyer sur un bouton pour le faire.

Apple avait évoqué la mise en place de nouvelles fonctions destinées à préserver notre santé et la firme n’a pas menti. iOS 12 proposera en effet un tableau de bord hebdomadaire sur lequel nous retrouverons toutes les statistiques liées à notre utilisation de notre smartphone ou de notre tablette tactile. La plateforme proposera également un système de contrôle parental pour nous aider à mieux encadrer le rapport de nos enfants à leurs terminaux nomades. Il sera notamment possible de configurer des plages horaires d’utilisation.

Il y a du nouveau dans Messages. Apple a une fois encore cherché à rendre l’outil plus amusant et les utilisateurs auront ainsi la possibilité de créer des Memoji et donc des Animoji à leur image. Exactement à la manière d’un Galaxy S9 ou d’un Galaxy S9+.

FaceTime aura enfin droit à un lifting salvateur et la nouvelle version de l’application apportera de nombreuses nouveautés comme les conférences vidéos à 32 personnes ou encore la possibilité d’utiliser des filtres comme les Memoji en temps réel. Tout comme Hangouts, l’interface de la discussion évoluera en fonction de la conversation et la personne en train de parler sera ainsi mise en évidence. Sa tuile sera automatiquement agrandie afin de permettre aux autres convives de mieux le voir.

WatchOS 5.0 : une version plus motivante

Après avoir évoqué iOS 12, Apple est directement passé à watchOS 5.0 et aux nombreuses nouveautés apportées par ce dernier.

Plus motivante, la plateforme nous permettra notamment de lancer des défis à nos amis. Une fois la durée définie, nous pourrons ainsi choisir une activité et un seuil à atteindre. Les gagnants recevront de leur côté des trophées spéciaux.

L’Apple Watch sera aussi plus intelligente et elle sera ainsi en mesure de reconnaître de nouvelles activités comme le yoga ou encore la randonnée. La marche verra arriver une nouvelle mesure d’évaluation, le nombre de pas par minute. La montre sera également capable de démarrer ou d’arrêter une activité sans notre intervention.

En parallèle, watchOS offre aussi pas mal d’améliorations intéressantes comme une application Talkie Walkie, un cadran Siri ou encore des notifications interactives.

macOS Mojave : la praticité avant tout

macOS Mojave était l’autre gros morceau de la soirée. Apple n’a en effet pas lésiné sur les nouveautés et cette nouvelle version proposera pas mal de choses intéressantes.

A commencer par un mode nuit extensible à toutes les applications maison. Si vous en avez marre d’être ébloui par votre ordinateur la nuit, alors cette fonction devrait beaucoup vous intéresser.

Puisqu’on en parle, de nouveaux outils hérités d’iOS feront leur entrée sur la plateforme, des outils comme Maison, Bourse ou Dictaphone.

Mojave proposera aussi quelques améliorations bienvenues comme les Desktop Stacks, des piles regroupant les fichiers présents sur votre bureau en fonction de leur nature. Le Finder pourra d’ailleurs en faire autant de son côté tout en prenant en compte les critères définis par vos soins.

QuickLook ira un peu plus loin et il ne se contentera plus de vous présenter le document, il vous permettra également de l’éditer sans avoir besoin de l’ouvrir. Safari proposera de son côté plus d’options de sécurité afin de vous aider à assurer la confidentialité de vos données.

Le Mac App Store héritera d’une toute nouvelle interface et d’un catalogue enrichi avec plusieurs têtes connues. Adobe et Microsoft proposeront certains de leurs logiciels dans la boutique.

En revanche, Apple a lourdement insisté sur le fait que macOS et iOS n’avaient pas pour vocation à fusionner. Pas pour l’instant du moins. L’entreprise a cependant eu l’idée de tendre une nouvelle plateforme entre les deux mondes par le biais de Marzipan, un outil permettant de porter sur macOS des applications développées sur iOS avec un minimum d’effort.

Le projet avance à bon train et Marzipan devrait être proposé aux développeurs à partir de l’année prochaine.

Et ensuite ? C’est à peu près tout. tvOS était le grand oublier de la soirée et Apple s’est contenté d’annoncer la prise en charge du Dolby Atmos sur l’Apple TV 4K et de rappeler les différents partenariats noués avec plusierus acteurs du marché. La plateforme s’enrichira également d’un économiseur d’écran capable d’afficher les photos des endroits apparaissant dans les derniers films regardés.