Clicky

X-37B, la navette secrète, sera mise en orbite par SpaceX

SpaceX a remporté une nouvelle victoire. L’entreprise américaine a en effet décroché un contrat avec l’armée de l’air américaine et elle se chargera désormais de la mise en orbite de X-37B.

Elon Musk n’est clairement pas un homme d’affaires comme les autres. Après avoir révolution la mécanique des paiements mobiles, il a en effet réussi à s’imposer sur le secteur des voitures électriques et sur celui de l’aérospatiale. SpaceX est désormais un poids lourd du marché et l’entreprise est visiblement bien décidée à continuer sur sa lancée.

X37B SpaceX

Pour se faire, elle a récemment décidé de s’ouvrir aux missions militaires et elle a même décroché un premier contrat avec l’armée de l’air pour la mise en orbite d’un satellite l’année prochaine.

X-37B tombe dans le giron de SpaceX

L’US Air Force a cependant fait une autre annonce de première importance ce matin. Après avoir longuement examiné les dossiers déposés par les différents acteurs du marché, elle a en effet décidé de lui confier en plus la mise en orbite de la navette X-37B.

Cette navette est un peu particulière. Elle trouve en effet ses origines dans les années 90 et donc à une époque où la moquette murale et les coupes mulet étaient encore à la mode.

La NASA souhaitait développer une navette autonome capable de voler sans l’aide d’un équipage afin de tester diverses technologies liées aux voyages spatiaux. Elle en avait confié la réalisation à Boeing, pour un coût de développé fixé à l’époque à 173 millions de dollars.

Toutefois, Boeing n’a pas réussi à rester dans le budget alloué et l’agence spatiale américaine a dû augmenter sa participation de 24 millions de dollars dans les quatre années qui ont suivi la mise en route du projet.

Cela n’a cependant pas été suffisant. En manque de crédits, la NASA a donc demandé le soutien financier de l’US Air Force. L’armée a accepté la proposition et elle a investi une quinzaine de millions de dollars dans le projet afin de permettre à l’entreprise américaine de développer un premier prototype de cette navette.

Un nouveau contrat, remporté au nez et à la barbe de l’United Launch Alliance

Toutefois, la situation s’est compliquée pour la NASA dans les années suivantes et cette dernière a été obligée de se retirer du projet et de passer le flambeau à la DARPA. Le nouvel accord a tenu deux ans, puis la navette a fini par tomber entre les mains de l’US Air Force.

L’armée a multiplié les investissements dans les années suivantes afin de développer un nouveau modèle à usage militaire : X-37B.

L’opération a été un succès. La navette a décollé une première fois en 2010 et elle a passé deux cent vingt jours dans l’espace avant de regagner le plancher des vaches.

Pendant ce temps, l’armée a développé un second prototype. Il a décollé de notre planète en 2011 et il a passé très exactement 469 jours dans l’espace. Le premier prototype a pris le relais de nouveau par la suite avec une mission de 674 jours cette fois.

La quatrième et dernière mission a débuté en mai 2015 et elle s’est terminée le mois dernier. X-37B a en effet regagné le plancher des vaches après cinq cents jours passés dans l’espace. Une fois de plus, l’armée n’a pas donné le moindre détails sur les objectifs de la mission.

Mots-clés espacespacex