Clicky

XBMC, le célèbre media center, change de nom et devient Kodi

Tout le monde ne le sait peut-être pas mais, à la base, XBMC ne s’appelait pas XBMC mais Xbox Media Player. Le media center n’avait alors pas grand-chose à voir avec celui que nous connaissons maintenant et n’était, comme son nom l’indiquait très bien, disponible que sur la Xbox première du nom. Le nom XBMC n’est arrivé qu’en 2008, quatre ans après un autre changement pour Xbox Media Center.

L’équipe derrière le projet a finalement décidé de changer encore une fois ce nom. Ils l’espèrent : ce coup-ci, ce sera la dernière, puisque ce nom n’a plus rien à voir avec les précédents et plus aucun problème ne devrait donc se poser. Ainsi naît donc le nom de Kodi, un nouveau nom pour un projet qui reste tel qu’il est actuellement.

Kodi

Vous l’aurez compris avec le précédent paragraphe : si un nouveau nom a dû être trouvé, c’est parce que l’ancien posait problème. Le principal soucis derrière le nom XBMC, c’est qu’il contenait le mot Xbox et que, du coup, il n’était pas possible d’en garder un réel contrôle.

Autrement dit, tout le monde pouvait faire un peu n’importe quoi avec le nom XBMC, malheureusement, et ça a mené à quelques dérives plus ou moins acceptables, allant du forum d’entraide sympathique plus que souhaitable jusqu’à la vente de boîtiers pas vraiment officiels et bourrés de bugs frôlant l’arnaque.

Par ailleurs, des menaces provenant de compagnies ayant déjà déposé des noms similaires planaient toujours plus ou moins au-dessus de la XBMC Foundation, ce qui n’a rien arrangé. Dans ce contexte, on comprend tout à fait pourquoi l’équipe a décidé de changer de nom.

Nouveau nom qui est donc Kodi. Apparemment, il n’y a aucun sens caché derrière ce nom qui ne signifie a priori rien du tout. Par ailleurs, Kodi sera exactement pareil que XBMC : seul le nom du projet change, même les numéros de version resteront les mêmes, la prochaine attendue n’étant autre que Kodi 14 (au lieu de XBMC 14).

Mots-clés kodixbmc

Share this post

Jérémy

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.