Xbox Project xCloud : le cloud gaming selon Microsoft

Microsoft accorde une place importante aux technologies cloud et la firme dispose même d’un certain savoir-faire en la matière. Un savoir-faire dont va pouvoir profiter la division Xbox de l’entreprise.

Ce n’est un secret pour personne, Microsoft travaille depuis plusieurs mois sur un service positionné sur le secteur du cloud gaming. Si la plateforme a été plus ou moins évoquée durant le dernier E3, il aura fallu attendre cette fin d’année pour en apprendre un peu plus à son sujet.

Karim Choudhry, le vice-président en charge du cloud gaming, a en effet publié cet après-midi un nouvel article sur le blog de l’entreprise.

Project xcloud : le cloud gaming selon Microsoft

Le papier en question se focalise sur un service en cours de développement, un service sobrement baptisé « Project xCloud ». Développé en partenariat avec les équipes de la division Xbox, ce dernier vise principalement à permettre aux joueurs de s’adonner à leur passion de n’importe où et avec n’importe quelle machine.

Choudhry donne peu de détails techniques, mais il précise tout de même que le Project xCloud s’inscrira pleinement dans la stratégie de Microsoft.

Plus intéressant, d’après son papier, les éditeurs des trois mille titres actuellement présents sur la Xbox One auront la possibilité de profiter de cette technologie et d’assurer ainsi le portage de leurs jeux sur la plateforme. Comment ? Toute la question est là. D’après le cadre de Microsoft, ce portage se fera sans travail ni investissements supplémentaires.

Un portage facilité pour les éditeurs ?

Project xCloud semble d’ailleurs être bien engagé. Toujours selon le billet publié sur le blog de Microsoft, les essais publics démarreront dès l’année prochaine et donc dès 2019. En outre, l’entreprise ne compte pas uniquement s’appuyer sur les réseaux de type fibre et la plateforme sera ainsi en mesure d’exploiter les réseaux de type 4G.

Si l’annonce ne manque pas d’intérêt, il faut tout de même rappeler que Microsoft n’est pas le seul acteur du marché à s’intéresser au cloud gaming en ce moment. Google compte lui aussi se tailler une part du gâteau et le géant de la recherche a ainsi dévoilé la semaine dernière un tout nouveau service, à savoir Project Stream.

Et cela risque d’être un vrai problème pour Microsoft, d’autant que le service en question est actuellement disponible en bêta.

Maintenant, la firme de Redmond n’est pas non plus un nouveau-venu sur le secteur et elle est même à la tête d’une division particulièrement prolifique, avec un vaste catalogue composé de plusieurs centaines de titres.