Xiaomi a en tête d’augmenter (légèrement) les prix de ses smartphones

Xiaomi est LA firme de ces dernières années. Il faut dire que le constructeur chinois se repose sur une politique qui plaît aux acheteurs : des smartphones peu coûteux et performants. Pour ceux qui cherchent la puissance, un Xiaomi Mi 9 (Snapdragon 855, lecteur d’empreintes sous l’écran, triple capteur…) coûte beaucoup moins, 469 euros, qu’un Samsung Galaxy S10 ou Huawei Mate 20 Pro avec des spécifications similaires. Autant de bons arguments qui font de Xiaomi un incontournable. Seulement voilà : d’après Gizmochina, la firme chinoise pourrait bien augmenter légèrement ses prix pour acquérir une image premium.

Lei Jun, CEO de Xiaomi, aurait déclaré à Technode vouloir changer la réputation de la firme et avoir besoin de moyens financiers plus importants pour créer de meilleurs produits.

Autant dire que la nouvelle pourrait bien déplaire aux fans de la firme, à moins que ces derniers soient prêts à un effort financier pour aider Xiaomi dans sa quête.

Le Xiaomi Mi 9 serait le dernier modèle peu coûteux de la firme chinoise

Le Xiaomi Mi 9 a été présenté le 20 février dernier. Un smartphone doté de plusieurs arguments alléchants : un Snapdragon 855, permettant une connectivité 5G, ou encore un lecteur d’empreintes sous l’écran OLED. Mais pour Lei Jun, CEO de Xiaomi, ce téléphone serait « le dernier en dessous de 3000 yuans (400 euros)« . L’homme explique qu’une augmentation tarifaire aura lieu, mais « pas beaucoup, juste un peu plus cher« . De quoi rassurer sur le fait que le géant n’abandonne pas sa politique du bon rapport qualité/prix.

Pour Xiaomi, il est aussi question de se « débarrasser de la réputation de téléphone en dessous de 2000 yuans (200 euros) » dans le but d' »investir pour créer de meilleurs produits« . Et pour créer de meilleurs produits, il faut avoir de quoi investir – et si possible de l’argent.

Lorsque l’on voit ce qu’est capable d’offrir Xiaomi avec ses moyens actuels, on se doute qu’un peu plus d’argent ne peut qu’améliorer les choses. Il faudra donc attendre le prochain modèle pour découvrir si la firme a bien décidé d’augmenter ses prix. Du côté de Huawei, le pas a déjà été sauté – avec succès – et sa grille tarifaire s’aligne doucement, mais sûrement sur celle de constructeurs comme Apple ou Samsung.

Mots-clés xiaomi