Xiaomi : l’offre lancement au Royaume-Uni très critiquée par les utilisateurs

Xiaomi a récemment annoncé son arrivée au Royaume-Uni. Cet événement était très attendu par le public britannique et cela n’a rien de surprenant compte tenu de la popularité grandissante de la marque.

Les smartphones de Xiaomi sont réputés pour être à la fois très fonctionnels, mais aussi et surtout très bon marché.

En principe, il aurait été difficile pour Xiaomi de se faire mal voir par ses fans et pourtant, la marque y est parvenue. La firme chinoise a déclaré à ses fans qu’en tant que promo de lancement, le groupe vendrait des modèles de ses téléphones pour seulement un livre sterling. Cela a bien évidemment suscité l’engouement des internautes.

Seul point d’ombre, Xiaomi s’est bien gardé de dire à ses fans combien de ses téléphones étaient concernées par cette promotion mirobolante.

Les internautes n’ont pas été suffisamment informés

Xiaomi a pris soin de détailler cette « vente » sur un texte légal. En tout petit caractère, il était donc écrit que seuls trois téléphones Mi 8 Lite étaient disponibles lors du premier contrat flash. Les autres contrats flash ne mettaient en jeu que deux unités.

Des centaines, voire des millions, d’internautes croyaient ainsi que les smartphones seraient vendus sous forme de loterie. Ils s’y sont alors inscrits dans l’espoir de pouvoir acheter un téléphone Xiaomi pour seulement 1 £. Cependant, non seulement Xiaomi n’a pas fait mention de loterie, mais le texte légal de la promotion stipulait également que les premiers arrivés seraient les premiers servis.

L’entrée de Xiaomi au Royaume-Uni est sérieusement à revoir

Cette omission du nombre de téléphones en promotion est assez compréhensible puisque l’engouement des internautes pour l’offre de la marque aurait été bien moindre si le constructeur chinois avait communiqué cette information. Xiaomi a totalement omis de mentionner ce détail dans son communiqué de presse qui a par la suite été repris par des médias comme Gizmodo et Trusted Reviews.

Toutefois, cela ne change pas le fait que beaucoup d’internautes se sentent induits en erreur par Xiaomi. D’ailleurs, la plupart d’entre eux ont partagé leur colère, leur désarroi et leur déception sur Twitter.

Si l’adage qui dit « La première impression est la bonne » est vrai, Xiaomi devra cravacher dur pour reconquérir ses clients britanniques.

Mots-clés xiaomi