Yahoo plonge dans le rouge

Yahoo ne se porte pas forcément bien, ce n’est un secret pour personne et nous sommes d’ailleurs nombreux à nous interroger sur la pérennité des différents services édités par la société. On pensera notamment à Delicious. Cela fait donc un moment que l’entreprise américaine a du plomb dans l’aile mais la situation pourrait s’aggraver dans un avenir proche. C’est en tout cas ce que laissent penser les résultats du premier trimestre 2011, avec une baisse de 28 % sur un an pour les bénéfices nets et une baisse de 24 % sur la même période pour le chiffre d’affaires.

Mais qu’est ce qui s’est passé pour que Yahoo en arrive là ? Et bien d’après la présidente du groupe, Carol Bartz, ces résultats catastrophiques ont été provoqués par… Microsoft. Rappelons en effet que les deux firmes ont conclu en 2010 un accord portant sur le moteur de recherche de Yahoo. Désormais, les deux sociétés partagent le même socle technique puisque ce dernier a été remplacé par Bing et que Yahoo utilise désormais la solution AdCenter de Microsoft.

Et justement, c’est bien cette dernière qui pèche. Alors même que le chiffre d’affaires réalisé par Yahoo sur l’affichage de publicités a augmenté de 6 % (pour un résultat de 523 millions de dollars), celui des liens sponsorisés s’est tout simplement écroulé et a perdu 46 % sur une année (pour un résultat de 455 millions de dollars). D’après la présidente de Yahoo, les liens affichés ne sont pas suffisamment pertinents et c’est précisément ce qui explique cette chute vertigineuse.

Mais tout le problème, finalement, c’est que ces premiers chiffres sont les premiers résultats tangibles du partenariat entre les deux firmes. En effet, si l’accord entre ces dernières date de 2010, la migration totale et définitive de leurs services a eu lieu quelques mois plus tard. En gros, donc, ce premier trimestre 2011 est également le premier trimestre de leur union. Autant dire que Microsoft va avoir fort à faire pour récupérer le coup et pour redresser la barre.

Toutefois, il faut tout-de-même rester prudent et ne pas enterrer tout-de-suite Yahoo. En effet, si le premier trimestre 2011 ne s’avère pas particulièrement concluant pour la firme, il faut tout-de-même savoir que cette dernière avait enregistré des bénéfices records en 2010 (source) et elle avait même doublé ses bénéfices. Et de toute façon, il faut aussi savoir que le début de l’année n’est pas la période la plus propice pour le marché de la publicité en ligne.

Via (Crédits Photo)



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Erreur 451 : une erreur contre la censure

    Erreur 451 : une erreur contre la censure

    Sur le web, on trouve des dizaines et des dizaines de codes HTTP comme l’erreur 404, le code 301 ou encore la (très) vilaine erreur 503. Des codes bien connus des blogueurs, des webmestres et finalement de tous ceux qui bossent dans le milieu. Oui, et la bonne nouvelle du jour, c’est qu’un nouveau code pourrait bientôt voir le jour : l’erreur 451, visant tous les sites victimes de censure ou de filtrage. Typiquement le genre d’erreur qui pourrait être très pratique en Chine, ou bien en France post-ACTA par exemple, ce qui revient finalement…

  • Google : fermeture de plusieurs services et outils

    Google : fermeture de plusieurs services et outils

    Google est une firme plutôt prolifique et qui a pour habitude de lancer chaque année des dizaines et des dizaines de nouveaux services, de nouveaux outils ou même de nouvelles applications mobiles. Toutefois, le contraire est aussi vrai et Big G fait très régulièrement le ménage dans son offre. Or justement, Google va prochainement fermer une tripotée de services et d’outils parmi lesquels on pourra citer Google Talk, Picasa Linux ou encore One Pass. Et pour avoir la liste complète, ce n’est pas compliqué, tout est expliqué un peu plus bas. Autant dire que ça…

  • Google : un pas de plus vers la recherche sémantique

    Google : un pas de plus vers la recherche sémantique

    La semaine dernière, nous avons pu constater que Google travaillait de plus en plus sur la recherche sémantique. En effet, certains internautes ont ainsi pu constater l’intégration d’une nouvelle barre latérale située à droite des résultats de certaines recherches, une barre latérale affichant tout simplement des informations précises et variant en fonction de nos requêtes. L’exemple qui avait été donné, c’était celui d’une recherche portant sur un certain Howard Carter. Yep et le truc intéressant, c’est que d’autres internautes ont été confrontés à cette même barre latérale, mais pour d’autres requêtes et avec un affichage…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -