Clicky

YggTorrent et T411 ont fusionné

YggTorrent et T411 ont opéré un rapprochement stratégique durant la nuit et le premier vient ainsi d’absorber le second. Les équipes vont elles aussi fusionner.

T411 a pendant longtemps régné sur le petit monde des trackers torrents francophones et il a su fédérer en l’espace de quelques années une véritable communauté de passionnés, une communauté forte de plusieurs centaines de milliers de membres.

T411

Toutefois, cette popularité a également eu pour effet de placer le site dans le collimateur des autorités.

T411.si et YggTorrent marchent maintenant main dans la main

L’été dernier, la France et la Suède ont ainsi mené une opération afin de mettre un terme définitif aux activités du tracker et cette dernière a débouché sur l’arrestation de ses deux administrateurs présumés et sur la saisie de ses serveurs. T411 a alors totalement disparu de la circulation.

Face à la situation, des fans ont décidé de prendre le relais et deux clones solides ont alors émergé sur la toile : T411.si et YggTorrent.

Relativement différents l’un de l’autre dans leur approche – le premier se reposait sur des trackers publics et le second sur un tracker semi privé – ils ont coexisté pendant plusieurs semaines en se partageant le marché.

Mieux, en l’espace de seulement quelques mois, ces derniers ont réussi à fédérer une très belle communauté autour de leurs services.

Toutefois, T411.si a enchaîné les déboires depuis la semaine dernière et le site a ainsi été frappé par plusieurs pannes touchant ses serveurs avec de multiples erreurs 502 à la clé. Après avoir bataillé ferme et lutté pendant plusieurs heures, l’équipe a réussi à relancer le site.

Une fusion qui ne fait pas l’unanimité

Du moins en partie, car le service a continué à souffrir de fortes latences durant les jours suivants. Hasard ou pas, T411.si a annoncé en début de semaine par le biais de son compte Twitter sa fusion avec YggTorrent, son concurrent direct.

La nouvelle de cette fusion – absorption diront certains – a évidemment fait l’effet d’un véritable séisme sur la scène warez francophone. Si les deux sites se réclamaient tous les deux de l’héritage de T411, ils avaient chacun leur propre philosophie et cette annonce n’a pas fait que des heureux.

Pour ne rien arranger, les différents uploads réalisés par les membres de T411.si depuis l’ouverture du site n’ont pas été récupérés dans l’opération, pas plus que leur compte et leur profil. Beaucoup reprochent d’ailleurs au site de ne pas avoir effectué d’annonce préalable avant de prendre leur décision et de ne pas avoir prévenu leur communauté.

Mots-clés t411webyggtorrent

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • L’ours grincheux

    bonsoir,

    Qui parle de fusion ? t411.si a simplement fermé ses serveurs et fait en sorte que les utilisateurs soient redirigés vers YGG. Il était d’ailleurs inconcevable que les deux sites puissent fusionner, puisqu’ils n’avaient rien en commun.

    t411.si était un indexeur et un moteur de recherche pour des torrents hébergés sur des trackers publics. Chaque lien comportait une dizaine d’adresses de trackers. Certains, parmi ces derniers, figuraient sur la liste de sites dont les uploads étaient tout bonnement interdits sur YGG. Sur t411.si, pas de ratio, et des règles nettement moins restrictives concernant les contenus.

    Certains entretiennent bien facilement le besoin que les internautes ont de prendre leurs désirs pour des réalités, à savoir, un nouveau tracker francophone du même style que celui qui fut fermé avec pertes et fracas au mois de juin dernier.

    Le souci étant que sur YGG, c’est bien une copie conforme du défunt t411 que l’on va trouver. A savoir, une machine à fric. j’ai récemment observé que les pages mettaient énormément de temps à s’ouvrir et que sans raison apparente, la navigation à travers les bases de données consommait plus de ressources systèmes que la lecture d’un film sur un site de streaming. Bizarre qu’après installation de plugins visant à bloquer le minage de crypto monnaie, tout soit revenu à la normale. Un site sans pub ? pas exactement, car il y en a déjà, et que le site demande à ce que les bloqueurs soient désactivés. Et dans tous les cas, quelque chose de pas clair se passe à l’insu des utilisateurs.

    Ne parlons pas de ce sacro-saint ratio qui doit paraît-il obliger les internautes à partager. Des torrents vieux d’à peine 3 mois n’ont pas de source, alors que les mêmes, présents sur des sites publics depuis 3 ans ont encore de quoi permettre des téléchargements à grande vitesse. On va tout droit vers un site sur lequel les blocages liés à des problèmes de ratio, déboucheront ; dès le déploiement de la version définitive du site, sur de la captation de dons qui ne sera que de la vente de droit de téléchargement, très mal déguisée.

    Reste à savoir combien de temps ça durera.

  • Pingback: Deux sites pirates fusionnent après l’arrêt d’un célèbre moteur francophone | | TURNIER Stéphane()

  • Pingback: YggTorrent n'est plus présent sur Google()