Web

Your Major Studio, devenez producteurs de films et de documentaires

Les services comme My Major Company ont prouvé que le collaboratif sur le web peut avoir un impact considérable sur la vie de tous les jours et plus précisément sur certaines industries. Cette fois, il n’est pas question de musique mais de cinéma et de télévision puisque Your Major Studio va tout simplement vous permettre de produire des films, des séries, des documentaires et même de toucher une rémunération sur les projets que vous soutiendrez. Et quand on voit le succès rencontré par des artistes comme Christophe Maé, on se dit que le créneau peut s’avérer très porteur. Alors si vous vous intéressez à la création audiovisuelle et que vous avez un peu d’argent à investir, autant dire que ce service risque de vous intéresser.

Avant tout, il faut savoir que Your Major Studio ne date pas d’hier. En réalité, le service a ouvert ses portes pour la première fois en 2010 mais une nouvelle version bourrée de nouvelles fonctionnalités a récemment déboulé sur le web et on peut dire que cette dernière s’avère à la fois très complète et très agréable à utiliser. En quelques clics, vous allez ainsi pouvoir en apprendre davantage sur les projets en cours et même aider les autres utilisateurs du service à les produire tout en sachant précisément ce que ces derniers peuvent vous rapporter.

Une fois identifié sur le service (on peut soit créer un compte de toute pièce soit se connecter à l’aide de son compte Facebook), Your Major Studio commencera par vous proposer de retrouver vos amis en utilisant votre adresse mail et il enchainera ensuite en vous offrant la possibilité de créer votre page ou encore de proposer un nouveau projet aux autres utilisateurs. Plus qu’un simple portail dédié à la création audiovisuelle, YMS s’impose donc comme un réseau social à part entière. Oui, mais un réseau social qui vise uniquement à produire des projets cinématographiques et télévisuels, bien entendu.

Si tout le monde peut proposer son propre projet, inutile de préciser que ce dernier devra commencer par obtenir suffisamment de votes avant de pouvoir être financé. C’est évidemment une bonne chose puisque cela permet au service d’effectuer un premier tri et de se concentrer ainsi que les projets les plus porteurs. Ensuite, et bien le concept est relativement simple puisqu’il s’agit de trouver les fonds nécessaires pour les produire. Chaque personne proposant un projet a ainsi la possibilité de définir un budget minimum et on en trouve finalement pour tous les goûts (et pour toutes les bourses). Tenez, par exemple, le film interdit « Bilderberg » a besoin de 300.000 euros pour débarquer dans nos salles obscures tandis que la série « Casse Noisettes » ne nécessite que 8.000 euros. Dans les deux cas, plus vous investissez et plus vous êtes ensuite susceptible de gagner des sous. Logique.

Mais comment savoir si l’investissement vaut vraiment le coup, alors ? Et bien tout simplement en se rendant sur la fiche du projet. Une fiche particulièrement complète et sur laquelle vous pourrez obtenir pas mal d’informations sur le sujet. Outre le synopsis du projet, vous pourrez également accéder à sa fiche technique complète (langue, marché visé, acteurs, réalisateur, format, genre, etc…) mais également trouver un bon nombre de photos, de vidéos et d’articles pour vous aider à mieux comprendre le concept et à mieux juger de son potentiel. Point très positif, dans un onglet dédié, vous pourrez tout savoir de votre éventuelle rémunération mais aussi de la manière dont seront dépensés vos précieux deniers. Même chose, on peut aussi connaître par son entremise la durée du contrat et savoir précisément comment les gains seront partagés.

Et ce n’est pas tout, les amis. Your Major Studio, c’est aussi de l’actualité sur le cinéma, sur la télévision, mais aussi une TV complète qui vous permettra de visionner des reportages, des sketches, des créations, des interviews, des messages de célébrités et une tonne d’autres choses. Autant dire qu’il s’agit là d’un service extrêmement complet et qui ravira sans doute tous les cinéphiles qui ont envie de passer de l’autre côté de la caméra. Et si vous avez des questions à poser à l’équipe en charge du service, n’hésitez pas à les balancer dans les commentaires de cet article pour que je puisse leur transmettre.