YouTube a fermé temporairement la chaîne d’Alain Soral

En trois mois, la chaine Youtube d’Alain Soral, intitulée Égalité & Réconciliation, a reçu trois avertissements. Le compte de l’essayiste français de l’extrême droite, qui réunit aujourd’hui plus de cent mille abonnés, a été temporairement fermé par la plateforme américaine. Selon YouTube, le motif serait « le non-respect du règlement de la communauté » des YouTubeurs. Cette décision survient suite à plusieurs signalements d’une vidéo publiée récemment par le compte.

Cinq jours avant la sanction, le polémiste a été accusé de provocation à la haine. Le tribunal correctionnel l’a condamné à une peine de quatre mois avec sursis et cinq mille euros d’amende. Si la mesure enchante certaines organisations, les membres d’Égalité & Réconciliation accusent les GAFA de vouloir les faire taire.

YouTube

Deux jours après la fermeture du compte, YouTube est revenu sur sa décision. La plateforme de partage vidéo a rétabli la chaîne. Quoi qu’il en soit, cet incident pourrait marquer un tournant dans la politique de condamnation sur Internet.

La fin de l’impunité et de la complaisance

Le compte d’Alain Soral a été suspendu le mercredi 6 juin. Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, s’est réjoui de la fermeture. « C’est la fin de l’impunité et de la complaisance avec les messages de haine sur Internet », a-t-il déclaré.

Rappelons que, récemment, les comptes d’extrême droit du journaliste Jérôme Bourbon ou encore du groupe Génération identitaire ont également reçu des sanctions similaires. Ce dernier est réputé pour avoir agi contre la construction de mosquées et contre les migrants dans les Alpes.

Par ailleurs, lors de la présentation le 19 mars du deuxième plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (2018-2020), le Premier ministre Édouard Philippe avait affirmé sa détermination dans la lutte contre la « cyberhaine ». Il avait annoncé la perspective d’un renforcement du régime de responsabilité des opérateurs.

YouTube est revenu sur sa décision

Égalité & Réconciliation a été rétabli le 8 juin. Sur son site, le polémiste de cinquante-neuf ans a partagé une capture-écran d’un e-mail attribué à YouTube. Ce dernier estimerait finalement que le compte est « conforme à [ses] conditions d’utilisation ».

Le Monde a déjà essayer de contacter la plateforme pour obtenir des explications mais, jusqu’ici, elle n’a pas réagi.

Mots-clés webyoutube