YouTube a peut-être permis de résoudre une affaire de braquage

Un gros braquage a eu lieu le 13 mars 2017 en Suisse, dans une banlieue de Genève. Dans la soirée, trois hommes encagoulés, armés et vêtus d’habits sombres ont surpris un diamantaire à son domicile. Ils l’ont obligé à leur donner accès à sa société implantée dans le centre de la ville. Les malfaiteurs ont réussi à dérober des diamants d’une valeur de quinze millions d’euros.

Les braqueurs ont menacé le vieil homme avec un pistolet chromé et une grenade à fragmentation. Une fois qu’ils ont eu leur butin, ils l’ont ligoté, bâillonné et abandonné dans le coffre de sa voiture à la campagne. L’homme aux cheveux gris a néanmoins réussi à se libérer et à donner l’alerte.

YouTube

L’enquête est menée par les policiers de la brigade de répression du banditisme de Genève. Un suspect a été identifié grâce à une vidéo diffusée sur YouTube.

La police a recouru à l’appel à témoins vidéo sur YouTube

Les forces de l’ordre ont disposé de deux éléments. Grâce à la vidéo de surveillance, ils savent que les braqueurs parlent français et qu’ils ont pris la fuite à bord d’une Citroën C4 bleue foncée immatriculée en France. Ils ont consulté leurs homologues belges qui ont acquis une certaine expertise dans l’appel à témoins vidéo sur YouTube.

Après que la séquence ait fait le tour des médias sociaux, la police a été contactée par des internautes. Certains abonnés ont désigné Nabil A. comme étant le chef des bandits au visage grêlé qu’on voit sur la vidéo. « Sur le film, on comprend qu’il dirige l’opération », a souligné une source proche du dossier.

Le profil d’un malfaiteur radicalisé

Nabil A., a été interpellé le 13 février par les autorités algériennes à Maghnia, une ville proche de la frontière marocaine. Cet inquiétant malfaiteur radicalisé est bien connu des services de renseignement français. Originaire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), cet homme de 30 ans fait également l’objet d’une fiche S. Sur Facebook, il gère un faux-compte via lequel il publie régulièrement des propos radicaux de leaders de groupes terroristes.

Son casier est rempli de petits délits, de violences, de menaces et de port d’armes prohibé. Il est également suspecté d’être impliqué dans de nombreuses affaires criminelles non résolues en France.

Il a arrêté en vertu du mandat d’arrêt international helvétique. Il sera jugé en Algérie pour l’affaire du braquage suisse.

Mots-clés youtube