YouTube abandonne enfin son fameux blocage à 301 vues

Si vous regardez souvent des vidéos sur YouTube, il y a de grandes chances pour que vous ayez déjà croisé un comportement des plus étranges : le compteur des vues est parfois bloqué à 301 vues ou plus. Si cela peut paraître étrange, derrière se cache pourtant une vraie explication, qui est maintenant devenue inutile.

En effet, après plusieurs années à fonctionner de cette façon YouTube a décidé d’abandonner ce système de blocage des vues. Désormais, c’est un compteur en temps réel qui s’affichera, quel que soit le succès de la vidéo affichée.

Le compteur YouTube

Le blocage du compteur YouTube abandonné

Pourquoi YouTube bloque à 301 vues ?

Les vidéos de YouTube ne sont pas stockées sur un seul serveur. Elles sont en fait présentes sur une multitude de serveurs à travers le monde, pour permettre notamment un accès plus rapide à la vidéo que vous voulez voir.

Le nombre de vues d’une vidéo est, quant à lui, centralisé sur un seul serveur auquel les autres serveurs envoient l’information. En-dessous de 300 vues, tout se passe bien, mais dès qu’une vidéo passe ce cap, YouTube considère qu’il lui faut vérifier ces vues.

En effet, pour gonfler le compteur, certains n’hésitent pas à faire appel à des robots permettant de « lire » la vidéo artificiellement, ce qui n’est pas au goût de YouTube. Au-delà des 301 vues, YouTube stoppe donc le compteur et fait le tri. Une fois ce tri terminé, le compteur reprend, avec les vraies vues comptabilisées.

YouTube se fait confiance

En stoppant ce tri, YouTube ne capitule pas devant les robots. Bien au contraire, même : cette décision est en réalité le signe que le service se fait lui-même suffisamment confiance pour pouvoir trier les robots en temps réel.

Pour YouTube, il n’est donc plus nécessaire de trier les robots a posteriori et le compteur que vous verrez sur les vidéos sera désormais un compteur en temps réel. Autrement dit, si désormais une vidéo bloque à 301 vues, c’est qu’elle n’est plus regardée, tout simplement.

Mots-clés youtube