YouTube accusé de faciliter l’exploitation sexuelle des enfants [MAJ]

Nouvelle année, nouvelles crises à gérer chez YouTube. En 2018, la plateforme était au centre de nombreuses polémiques suite à son incapacité à contenir la propagation de fake news. Aujourd’hui, YouTube est confronté à de nouvelles accusations venant du YouTubeur Matt Watson, alias MattsWhatItIs.

Ce dernier accuse la plateforme de faciliter le partage de contenus mettant en scène des enfants dans des situations pouvant relever de la pornographie juvénile.

YouTube

Le YouTubeur a expliqué dans une vidéo qui compte actuellement plus d’un million de vues que des pédophiles utilisaient la zone des commentaires sous certaines vidéos pour s’échanger leurs numéros WhatsApp.

Suite aux déclarations de Matt Watson, un mouvement a même vu le jour pour inciter YouTube à mettre un terme à ce genre de pratique.

YouTube rend service aux pédophiles sans le savoir

D’après Matt Wattson, les numéros partagés dans la barre des commentaires permettent aux pédophiles de s’échanger de la pornographie juvénile sur WhatsApp dont les communications sont chiffrées de bout en bout.

Parmi les commentaires qu’on peut lire sous certaines vidéos hébergées sur YouTube, certains internautes pointent les moments où les enfants se retrouvent dans des positions qui peuvent être considérées comme sexuellement implicites.

Des hashtags qui incitent YouTube à se réveiller

Matt Watson a tenu à prouver que YouTube facilitait la mise en relation des pédophiles grâce à ses algorithmes. Dans sa vidéo, il crée un nouveau compte YouTube et parvient à entrer dans ce qu’il appelle un « trou noir à pédophile » en seulement quelques clics. Toutes les recommandations des algorithmes de YouTube le dirigent vers des vidéos d’enfants où se trouvent des commentaires à caractères pédophiles.

Selon le YouTubeur, certaines de ces vidéos contiennent même des publicités mises en ligne par le système automatisé de YouTube. Étant donné que la plateforme reçoit de l’argent à chaque fois qu’une personne voit l’une de ces publicités apparaitre, on peut dire qu’elle profite sans le savoir de la situation. Face aux accusations de Matt Watson, un mouvement a vu le jour sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #YouTubeWakeUp (YouTube réveille-toi).

À travers cette campagne, les internautes veulent « montrer l’hypocrisie de YouTube qui monétise des vidéos d’enfants autour desquelles des pédophiles sont actifs. » De son côté, la plateforme n’a pas encore réagi.

MAJ : YouTube France nous a envoyé un communiqué afin de revenir sur cette délicate affaire :

« Tout contenu – y compris les commentaires – qui met en danger des mineurs est odieux et nous avons des règles claires les interdisant sur YouTube. Nous avons immédiatement pris les mesures correspondantes, en supprimant des chaînes et des comptes, en signalant toute activité illégale aux autorités et en désactivant les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos incluant des mineurs. Il reste encore des choses à faire, et nous continuons à travailler pour améliorer notre dispositif et être encore plus rapide pour appréhender ces abus.« 

Un article plus complet sur le sujet sera publié prochainement dans nos lines.

Mots-clés youtube