Clicky

YouTube : ce clip de rap a été tourné en prison

YouTube a visiblement la cote en prison. Plusieurs détenus de la prison d’Aiton ont en effet tourné un clip de rap et ils l’ont ensuite diffusé sur la célèbre plateforme. Le procureur a ordonné une enquête.

La séquence a été mise en ligne au début de la semaine, mais elle est passée inaperçue durant les premiers jours et il a finalement fallu attendre le milieu de la semaine pour qu’elle se retrouve sous les feux des projecteurs et pour qu’elle soit massivement relayée par la presse française.

Afrorate

Relativement courte, elle dure trois minutes et elle se pose davantage comme un clip musical.

Ils ont tourné un clip de rap en prison

Elle montre ainsi plusieurs détenus en train de danser à travers la prison, dans les parties communes ou même directement dans leur cellule.

La vidéo ne s’arrête pas là cependant et elle les montre également en train de fumer et de boire dans leur cellule ou même en plein milieu du couloir, réunis autour d’une table couverte de gâteaux, de chips et de canettes.

Plus loin, le clip s’invite dans plusieurs cellules richement décorées, des cellules dans lesquelles on peut également apercevoir des stocks de confiseries empilée sur une étagère. À plusieurs reprises, on voit également les détenus en train de regarder des matchs de foot, de jouer sur des simulateurs ou de se rouler des joints.

Le clip a visiblement été réalisé par Bibi Craveur, un rappeur originaire de la ville de Grenoble. Il apparaît d’ailleurs à plusieurs reprises dans la vidéo et il a également partagé le clip sur sa page Facebook. Une page sur laquelle il explique avoir passé ces neuf dernières années en prison.

Une vidéo qui ne plaît pas aux autorités

Cette vidéo n’est évidemment pas du goût des autorités pénitentiaires, ni même du procureur de république. Il a en effet demandé l’ouverture d’une enquête moins de quarante-huit heures après la diffusion de la séquence.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois que des détenus se filment en prison. Plusieurs vidéos similaires ont en effet été mises en ligne au fil de ces derniers mois. Plus tôt dans l’année, le rappeur marseillais Elams avait ainsi diffusé un clip tourné dans la prison de Luynes, un clip dans lequel les détenus se promenaient librement à travers la prison tout en prenant des selfies.

Mots-clés webyoutube