Clicky

YouTube décide de bannir les tutoriels sur le bump stock

YouTube fait partie des 3 premiers sites les plus visités sur le net. Toutes sortes de vidéos sont présentes sur la plateforme, incluant des vidéos sur les armes. Tout le monde peut y avoir accès sans aucune restriction. Cela représente un danger important. Suite à la fusillade meurtrière du 1er octobre, la firme  s’est ainsi retrouvée sous la cible des critiques pour avoir laissé passer des contenus jugés discutables.

Stephen Paddock avait en effet modifié ses armes dans le but de faire le plus de dégâts possible en s’appuyant sur un dispositif du nom de bump stock, un dispositif permettant de transformer une arme semi-automatique en arme automatique.

YouTube

Totalement légal aux États-Unis, ce dernier fait l’objet de nombreux tutoriels sur YouTube et la plateforme a finalement décidé d’interdire la diffusion de ce type de vidéo suite à la tuerie.

YouTube fait face à de nombreuses critiques

Les questions relatives aux armes ont toujours été un point sensible aux États-Unis et YouTube avait fait le choix pour sa part d’interdire certains de ces contenus par le biais de ses conditions d’utilisation.

Seul problème, cela n’a pas empêché l’entreprise de laisser passer de nombreuses vidéos sur les armes à feu, dont ces fameux tutoriels expliquant aux internautes comment rendre une arme à feu encore plus meurtrière en s’appuyant sur les bump stocks.

En conséquence et suite à la fusillade qui a eu lieu à Las Vegas le 1er octobre dernier, YouTube a dû faire face à de vives critiques de la part des internautes. L’événement a en effet mis en évidence l’influence de ce type de vidéo sur les usagers de la plateforme.

Vers l’interdiction des vidéos sur les armes à feu ?

YouTube a donc décidé de mettre en place de nouvelles règles sur son service et de s’appuyer sur des algorithmes pour empêcher la publication d’autres vidéos concernant la modification des armes à feu.

Avec l’arrivée de cette nouvelle mise à jour, il est certain que de nombreuses vidéos perdront de la visibilité sur la plateforme.

YouTube ayant toujours mis un point d’honneur à interdire les vidéos incitant à la violence ou encourageant des activités illégales, cette décision n’a cependant rien de surprenant. Elle pourrait cependant avoir à terme des répercussions sur les vidéos traitant des armes à feu.

Mots-clés webyoutube

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !