YouTube : des changements à venir sur la monétisation

YouTube veut et va rendre plus difficile pour les petits producteurs de vidéo de gagner de l’argent. Suite au scandale Logan Paul, le géant de la vidéo en ligne a introduit un certain nombre de changements à son Programme de Partenariat YouTube. La plateforme a déjà fait une annonce officielle sur le sujet via un article de blog.

Selon les nouvelles règles, afin d’avoir des annonces placées dans leur contenu, les vloggers devront répondre à certaines exigences.

YouTube

Ces exigences concernent notamment le nombre d’abonnés de la chaîne YouTube ainsi que le volume de visionnages d’ores et déjà acquis par la chaîne. Ces nouvelles règles sont déjà en vigueur. Elles ont été édictées pour protéger les annonceurs, mais surtout pour protéger YouTube d’éventuels scandales et polémiques.

Après une fin et un début d’année particulièrement mouvementés, le site redresse la barre avec ces décisions si désavantageuses pour les créateurs de vidéo.

Plus de détail sur les nouvelles règles

YouTube raffermit les règles pour le cas des chaînes aptes à rapporter de l’argent. Ces changements constituent un mouvement pour rassurer les annonceurs. Ceux-ci craignent que leur marque apparaisse avec du contenu peu recommandable. La plateforme vidéo Google a donc annoncé qu’il exigerait désormais les deux critères suivants pour que les vloggers soient éligibles à la monétisation.

Premièrement, il faut que la chaîne ait au moins 1000 abonnés. Ensuite, il est obligatoire que la chaîne totalise 4000 heures de vidéos regardées au cours des 12 derniers mois. Ces nouvelles règlementations visent à protéger non seulement les annonceurs, mais aussi les autres vloggers ont annoncé les responsables du site dans un billet de blog.

Une action louable de la part de YouTube

YouTube a subi de fortes pressions puisque de grands annonceurs ont retiré de l’argent du site suite à des annonces apparues sur des vidéos peu recommandables ou inappropriées. AT&T, Verizon, McDonald’s et L’Oréal font partie des spécialistes du marketing qui se sont retirés de la publicité sur YouTube l’année dernière.

La polémique engendrée par Logan Paul a donc obligé YouTube à faire de plus gros efforts sur la gestion de contenu sur le site. « Une grande partie de cet effort consistera à renforcer nos exigences de monétisation afin que les spammeurs, les imitateurs et autres mauvais acteurs ne puissent pas nuire à notre écosystème ou profiter de vous, tout en continuant à récompenser ceux qui rendent notre plateforme géniale. » a déclaré les responsables du site.

Avec ces nouvelles règles, espérons que des vidéos aussi scandalisantes que celles de Logan Paul ne soient plus que de mauvais souvenirs.