YouTube interdit les vidéos de faux sauvetages de chiots et de chatons

De nombreuses vidéos choquantes sur les animaux circulent chaque seconde sur YouTube. Certaines filment des actes vraiment cruels envers les animaux : la nouvelle tendance consiste à filmer un soi-disant « sauvetage d’animaux » pour obtenir des millions de vues.

Les auteurs trompent en fait tout le monde en faisant passer le sauveteur pour un héros. Ils se servent souvent des chatons ou des chiots, innocents et inoffensifs, qu’ils mettent délibérément à la portée d’animaux féroces tels que des serpents. Ils se filment ensuite en train de les « sauver » et récolter des millions de j’aime sur YouTube et les réseaux sociaux.

Crédits Pixabay

YouTube a cependant pris la décision de censurer ce genre de contenus. Les vidéos relatant des violences et/ou des souffrances causant délibérément des préjudices de ce genre sont en effet l’encontre de la politique de la plateforme.

Des vidéos très populaires

Ce sont des mises en scène d’amateurs durant lesquelles des personnes, souvent des enfants, tentent de sauver un groupe de chiots pris au piège dans une fosse et qui sont sur le point d’être attaqués par un serpent.

Le pire c’est qu’ils attendent que le serpent tue l’un des chiots en s’enroulant autour de celui-ci avant d’intervenir pour sauver les autres.

En tapant « Sauvez le chiot du python » sur Google ou sur YouTube par exemple, une centaine de vidéos de ce genre apparait dans les résultats de recherches. Le nombre de vidéos de ce genre témoigne de la grande popularité de ce genre de clip qui attire des millions de spectateurs qui s’empressent de féliciter les « héros » à la fin de la séquence.

D’où est venue l’idée de telles pratiques ?

Des internautes ont signalé cette tendance troublante après avoir découvert plusieurs vidéos de ce type, des vidéos incitant les enfants à sauver des animaux domestiques. Mais les erreurs de montage aperçues sur la vidéo source, « un homme courageux sauvant des chiots de la famille contre une attaque de python géant et sauvant les deux vies », ont permis de déduire que ces dernières étaient en réalité des mises en scène.

La chaine Wilderness Exploration est à l’origine de cette publication.

Au milieu de la vidéo, défile un avis : « Cette vidéo est à des fins de divertissement. Si vous vous sentez contrarié, veuillez ne pas regarder cette vidéo, etc. » Bien que la chaîne tout entière ait depuis disparu, et que de nombreuses vidéos ont été supprimées par YouTube à l’instant même de leur publication, le mal est fait, car elles ont été déjà vues plusieurs millions de fois.

Reste à savoir si l’interdiction de YouTube va permettre de stopper cette tendance extrêmement cruelle.

Mots-clés youtube