Clicky

YouTube n’a pas consulté Wikimédia pour son combat contre le conspirationnisme

YouTube est devenue en l’espace de quelques années à peine la plateforme préférée des amateurs des théories du complot. De plus en plus de vidéos concernant ces improbables thèses conspirationnistes font surface sur le site d’hébergement de vidéo. Pour endiguer la propagation de ce contenu, la plateforme a décidé de prendre des mesures drastiques.

Susan Wojcicki, la dirigeante de YouTube, a ainsi annoncé durant le festival SXSW qui s’est tenu à Austin au Texas que YouTube allait intégrer des informations provenant de Wikipédia sur les vidéos parlant de théories du complot afin de pousser les internautes à prendre du recul.

Wikipédia

D’après Susan Wojcicki, cela permettra de donner aux personnes qui visionnent ces vidéos « un autre point de vue sur ces sujets controversés. »

YouTube ne compte pas perdre de temps, car ces fenêtres informatives apparaitront d’ici deux semaines d’après le site The Verge. Le seul problème est que Wikipédia ne semble pas au courant du fait que la plateforme de vidéo compte utiliser ses contenus.

Wikipédia n’a pas été tenu au courant

La fondation Wikimédia à laquelle appartient Wikipédia a réagi suite à l’annonce de Susan Wojcicki en déclarant qu’elle n’a pas été informée que certains contenus présents sur Wikipédia allaient être utilisés par YouTube pour ces vidéos conspirationnistes.

La fondation a indiqué dans un tweet qu’aucun partenariat n’a été contracté avec la plateforme YouTube.

Malgré cela, Wikipédia a tenu à souligner le fait que les contenus publiés sur l’encyclopédie en ligne sont en libre accès et utilisable par tout le monde. « Nous voulons que des personnes du monde entier utilisent, partagent, complètent et remixent Wikipédia. »

YouTube n’a rien à se reprocher

Suite à ces déclarations, il est donc prouvé que YouTube n’enfreint en aucun cas les conditions d’utilisations de Wikipédia et que la plateforme vidéo n’est pas obligée de s’associer à la fondation Wikimédia pour exploiter les informations de l’encyclopédie en ligne.

Wikimédia insiste néanmoins sur le fait que les informations contenues sur Wikipédia ont été regroupées grâce à des millions de personnes qui travaillent dur pour alimenter l’encyclopédie en ligne.

Il est clair que la fondation n’est pas d’accord avec la méthode utilisée par YouTube. Pour le faire savoir, elle a retweeté une publication de Phoebe Ayers qui suggère qu’il aurait été poli de la part du site de ne pas traiter l’encyclopédie comme une « ressource sans cesse renouvelable. » Pour rappel, Wikimédia ne possède aucun droit sur les textes et les images encyclopédiques présentent sur Wikipédia.

Pour l’instant, YouTube n’a pas encore réagi face aux déclarations de la fondation.

Mots-clés wikipediayoutube